NRU2

Collecte de matériaux du réacteur

 Le 31 mars 2018, les LNC ont fermé de manière définitive le réacteur national de recherche universel (NRU) après plus de 60 années d’exploitation et de réussites. Pendant ces années, le réacteur NRU a apporté une contribution importante et durable dans de nombreux domaines de la science nucléaire, notamment la recherche en physique neutronique et la recherche du combustible et des matériaux pour le développement des réacteurs nucléaires, la recherche sur l’exploitation et le prolongement de la durée de vie mais peut-être, plus important encore, la médecine nucléaire avec la production d’isotopes médicaux. 

Le réacteur NRU contient toute une panoplie de matériaux et de composants irradiés qui sont submergés dans un environnement d’eau lourde avec de grandes plages de flux de température (de 35 °C à 310 °C) et de spectres de neutrons, depuis 1957 (365 000 heures) et depuis le remplacement de la cuve du réacteur NRU en 1974 (270 000 heures). Les LNC ont élaboré un programme pour cueillir ces matériaux et fournir des solutions en vue de répondre aux besoins de l’industrie et de la recherche. Matériaux irradiés disponibles pour cueillette Voici l’inventaire du réacteur NRU : 

  • matériaux structuraux, notamment de l’acier, de l’inconel, du zirconium, de l’aluminium et du béton
  • une colonne de graphite thermique
  • des détecteurs de flux
  • de l’équipement du réacteur, notamment des pompes
  • des élastomères/joints d’étanchéité
  • des câbles électriques 

Possibilités de recherche 

  • Exploitation à terme des cuves de calandre des réacteurs CANDU et d’autres composants de réacteur
  • Élaboration d’une méthodologie pour la dosimétrie
  • Effet de l’origine de fabrication sur les propriétés mécaniques du zirconium
  • Effets de l’irradiation sur les matériaux en zirconium
  • Effet de l’évolution des microstructures sur la fissuration par hydruration retardée causée par l’exposition à divers flux
  • Effets de l’irradiation sur l’acier inoxydable
  • Effet des plages de température et des débits de dose sur l’évolution des bulles d’hélium dans l’Inconel
  • Comparaison des artefacts avec les données de l’industrie
  • Effets de l’irradiation sur le béton et les matériaux structuraux, y compris les impacts sur le rendement des structures
  • Effets de l’irradiation sur le graphite
  • Effets de l’irradiation sur les détecteurs de flux
  • Effets de l’irradiation sur les câbles de contrôle des instruments
  • Comparaison des soudures entre les alliages provenant des assemblages hors du cœur

 

Comment participer

Ce programme se veut un projet de recherche collaborative avec trois façons pour les nouveaux partenaires de participer : 

  • contributions financières
  • contributions en nature
  • combinaison des contributions financières et en nature 

 

Les LNC réaliseront les travaux de recherche, coordonneront les efforts de collaboration, géreront les détails administratifs et mettront sur pied un comité directeur conjoint qui supervisera le projet en fonction de l’apport de l’industrie et d’autres clients. Les contributeurs et les collaborateurs peuvent participer à divers aspects du projet de recherche. 

Personne-ressource : Lori.Walters@cnl.ca
Lori Walters, gestionnaire de programme, programme Énergie