Communiqué de presse

Les LNC réjouissent de la publication du Plan d’action pour les petits réacteurs modulaires

La technologie nucléaire constitue une précieuse solution d’énergie propre pour l’atteinte des cibles de carboneutralité

Chalk River (Ontario) – 18 décembre 20 – Les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC), la principale organisation de sciences et de technologie nucléaires au Canada, se réjouissent de la publication aujourd’hui du Plan d’action pour les petits réacteurs modulaires (PRM) par l’honorable Seamus O’Regan, ministre des Ressources naturelles. Cet important document présente des arguments convaincants en faveur des nouvelles technologies nucléaires ainsi que les mesures nécessaires pour faire progresser cette solution d’énergie propre jusqu’au déploiement.

« Les changements climatiques représentent le plus grand défi de notre temps. Ce plan d’action établit clairement que la voie vers un avenir carboneutre au Canada comprendra de nouvelles technologies nucléaires », explique Joe McBrearty, président-directeur général des Laboratoires Nucléaires Canadiens. « À titre de laboratoire nucléaire national du Canada, nous avons collaboré étroitement avec le gouvernement et le secteur privé pour favoriser le déploiement de petits réacteurs modulaires en fournissant l’expertise scientifique nécessaire à ces importants efforts. Nous nous réjouissons de ce Plan d’action et sommes fiers de contribuer à l’atteinte de la vision qu’il présente. »

Les LNC s’attachent à démontrer la viabilité commerciale des PRM et des réacteurs avancés et à se positionner comme chef de file mondial au chapitre du soutien à la mise à l’essai de prototypes et à la mise au point de technologies, en vue d’implanter un PRM d’ici 2026. Dans le cadre du programme, les LNC ont lancé une invitation en 2018 aux concepteurs de PRM pour la construction et l’exploitation d’un réacteur de démonstration de PRM sur un site géré par les LNC. À l’heure actuelle, quatre promoteurs participent à diverses étapes du processus. L’un d’entre eux, Global First Power, a déjà entamé les processus d’autorisation et d’évaluation environnementale en vue d’implanter un réacteur en exploitation aux laboratoires de Chalk River, une première pour le Canada.

« Un réacteur de démonstration constitue une première étape cruciale », ajoute Jeff Griffin, vice-président de Sciences et technologie aux LNC. « Les possibilités économiques et de création d’emplois que peuvent offrir les PRM ne seront entièrement exploitées que si le Canada est le premier à faire la démonstration des PRM. En tirant profit de notre expertise scientifique et de notre chaîne d’approvisionnement de renommée mondiale, le Canada a l’occasion de créer une propriété intellectuelle précieuse et d’acquérir une expérience unique en matière de conception, de construction et d’exploitation de nouveaux PRM, un savoir-faire que le pays pourrait exporter. Cette technologie d’énergie propre utilisée partout dans le monde permettra de satisfaire aux demandes d’énergie en hausse tout en aidant à réduire les émissions de carbone. »

Le programme de recherche sur les PRM des LNC couvre un large éventail de technologies et de disciplines, notamment les combustibles avancés, la sûreté des réacteurs, la science des matériaux, la cybersécurité et la commande, ainsi que la gestion de l’environnement et des déchets pour le cycle de vie complet du réacteur. Ces travaux aident à acquérir les connaissances sur le sujet nécessaires à l’organisme de réglementation et aux responsables des politiques pour prendre des décisions fondées sur la science. À titre de laboratoire nucléaire national du Canada, les LNC mettent leurs capacités et leur expertise à la disposition des concepteurs de PRM partout au pays pour les soutenir dans le cadre d’initiatives de recherche et de développement afin de garantir que le Canada demeure un chef de file dans la mise au point de ces importantes technologies.

En plus de produire de l’électricité, les PRM peuvent s’inscrire dans un programme énergétique global comprenant notamment la production d’hydrogène et des applications industrielles. Les LNC font également progresser l’établissement d’un parc de démonstration, d’innovation et de recherche sur l’énergie propre, qui donnera l’occasion aux concepteurs de PRM et de réacteurs avancés de faire la démonstration des applications possibles et de la façon dont on peut les coordonner avec d’autres sources d’énergie propre, dont les énergies renouvelables.

Pour en savoir plus sur Le Plan d’action canadien des petits réacteurs modulaires, veuillez consulter le site www.plandactionprm.ca/.

Pour en savoir plus sur les Laboratoires Nucléaires Canadiens et leur programme de petits réacteurs modulaires, veuillez consulter le site www.cnl.ca/SMR.

Remarque aux médias : Une banque de photos et de vidéos est disponible pour appuyer la couverture de ce sujet. Veuillez communiquer avec cnl.ca pour prendre des dispositions.

À propos des LNC

Les Laboratoires Nucléaires Canadiens sont un chef de file mondial en sciences et en technologies nucléaires offrant des capacités et des solutions uniques à un vaste éventail d’industries. En participant activement à des travaux de recherche et de développement dirigés par l’industrie dans les domaines du nucléaire, des transports, de la technologie propre, de l’énergie, de la défense, de la sécurité et des sciences de la vie, ils offrent des solutions qui maintiennent la compétitivité de ces secteurs sur la scène internationale.

Grâce à des investissements réguliers dans de nouvelles installations et à un mandat précis, les Laboratoires Nucléaires Canadiens sont en bonne position pour l’avenir. Une nouvelle norme de rendement appuyée par une solide culture de la sûreté est au cœur de toutes leurs activités.

Pour obtenir plus d’information sur la gamme complète des services offerts par les Laboratoires Nucléaires Canadiens, veuillez visiter le www.cnl.ca/fr ou écrire à cnl.ca.

-30-

Personne-ressource aux LNC :

Patrick Quinn
Directeur, Communications de l’entreprise
LNC, 1 866 886-2325