Communiqué de presse

Les LNC et Terrestrial Energy s’associent pour la recherche sur les combustibles des PRM

Financé dans le cadre de l’Initiative canadienne de recherche nucléaire des LNC, un nouveau projet de recherche étudiera le comportement du combustible pour le réacteur à sels fondus conçu par Terrestrial Energy

 

Chalk River, Ontario – le 15 septembre 2020 – Les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC), la principale organisation en science et en technologie nucléaire au Canada, sont heureux d’annoncer la conclusion d’une entente de collaboration avec Terrestrial Energy visant des travaux de recherches liés au réacteur intégral à sels fondus (RISF), une technologie d’énergie propre de la société. Financée dans le cadre de l’Initiative canadienne de recherche nucléaire (ICRN) des LNC, l’entente comprend des travaux visant à élaborer et à mettre à l’essai des techniques permettant de suivre le comportement du combustible liquide proposé qui serait utilisé dans le concept de Terrestrial.

 

Lancé en 2019, le programme de l’ICRN a été créé par les LNC afin d’accélérer la mise en service de petits réacteurs modulaires (PRM) au Canada en habilitant la recherche et le développement, et en mettant en relation l’industrie des PRM et l’expertise et les installations des laboratoires nucléaires nationaux du Canada. Le programme compte de nombreux avantages, notamment permettre aux participants d’optimiser leurs ressources, de mettre en commun leurs connaissances techniques et d’avoir accès à l’expertise des LNC pour faire progresser la commercialisation des technologies de PRM.

 

« Le programme de l’ICRN a été mis sur pied pour rendre nos installations et nos chercheurs facilement accessibles aux développeurs de PRM, comme Terrestrial Energy, afin que nous puissions appuyer le déploiement de ces technologies », déclare Joe McBrearty, président-directeur général des LNC. « Ce projet soutenu par l’ICRN contribuera à la mise sur pied de méthodes et d’un programme de garanties pour le réacteur intégral à sels fondus de Terrestrial Energy, éléments essentiels à toute approbation réglementaire. Nous nous réjouissons à l'idée de collaborer avec Terrestrial Energy pour ce projet important. »

 

« Les LNC offrent depuis longtemps des services de calibre mondial à l’industrie nucléaire, et nous avons l’intention de tirer parti de cette expertise dans le cadre de notre stratégie de chaîne d’approvisionnement », affirme Simon Irish, président-directeur général de Terrestrial Energy. « Nous sommes heureux de collaborer avec l’équipe d’experts des LNC sur les garanties relatives à l’exploitation du RISF, une centrale nucléaire de quatrième génération. »

 

Terrestrial Energy met au point une technologie de réacteur à sels fondus pour la production d’électricité et diverses autres utilisations, y compris la production d’hydrogène. Le combustible du réacteur est dissous dans du sel fondu et se déplace dans le cœur du réacteur sous forme liquide. En vertu de la réglementation internationale, les exploitants d’installations nucléaires sont tenus de rendre compte de l’ensemble de leurs stocks de matières fissiles à tout moment. Étant donné que le RISF utilise un combustible mobile, différentes méthodes de comptabilisation sont requises. Dans le cadre de ce projet de l’ICRN, les LNC travailleront à identifier et à vérifier de manière expérimentale un certain nombre de techniques servant à surveiller le combustible du réacteur, y compris l’utilisation novatrice de détecteurs de neutrons récemment mise au point par des chercheurs des LNC. Cette technique pourrait servir de nouvel outil pour la vérification indépendante des activités des réacteurs nucléaires. Les LNC ont récemment déposé un brevet pour protéger cette technologie, qui a également été présentée dans Nature Communications.

 

L’ICRN est un programme annuel qui invite les organisations à soumettre des propositions de projets de recherche et de développement à coûts partagés visant à appuyer la conception des PRM. Les LNC ont obtenu une forte réponse au premier appel de propositions, notamment pour quatre projets provenant de fournisseurs clés de l’industrie des PRM au Canada et à l’étranger. L’entente avec Terrestrial Energy représente le quatrième projet de l’ICRN en cours aux LNC, et devrait être terminé d’ici juin 2021.

 

« Le suivi et la surveillance du combustible liquide dans une proposition de conception de PRM constituent un nouveau domaine de recherche et développement pour les LNC, ce qui nous permettra d’accroître nos capacités et notre expertise en recherche de pointe sur les combustibles », commente Jeffrey Griffin, vice-président, Sciences et technologie, aux LNC. « Dans le cas présent, nous avons également l’occasion d’utiliser une nouvelle technologie que nous avons mise au point et brevetée ici aux LNC, ce qui est très emballant. Nous continuons de croire que les PRM représentent l’avenir de l’énergie propre au Canada, et le programme de l’ICRN nous rapproche de cette vision. »

 

Les LNC ont classé les PRM parmi les huit initiatives stratégiques que l’organisation entend poursuivre dans le cadre de sa stratégie à long terme, avec pour objectif d’implanter un PRM d’ici 2026. L’organisation cherche à démontrer la viabilité commerciale des PRM et s’est positionnée comme chef de file mondial en matière de soutien à la mise à l’essai de prototypes et au développement de la technologie des PRM. Dans le cadre de ce programme, les LNC ont invité en 2018 les développeurs de PRM à construire et à exploiter un réacteur de démonstration de PRM sur un site géré par les LNC. À l’heure actuelle, quatre promoteurs sont engagés dans différentes phases du processus d’invitation.

 

Le prochain appel de propositions de l’ICRN devrait être lancé plus tard en 2020. Pour en savoir davantage sur le programme, veuillez consulter le site www.cnl.ca/fr/home/commercial/cnl-s-canadian-nuclear-research-initiative-.aspx.

 

Au sujet des LNC

 

Les Laboratoires Nucléaires Canadiens sont un chef de file mondial en science et en technologie nucléaire, et offrent des capacités et des solutions uniques à un vaste éventail d’industries. En participant activement à des travaux de recherche et de développement dirigés par l’industrie dans les domaines du nucléaire, des transports, de la technologie propre, de l’énergie, de la défense, de la sécurité, et des sciences de la vie, les LNC offrent des solutions qui maintiennent la compétitivité de ces secteurs sur la scène internationale.

 

Grâce à des investissements réguliers dans de nouvelles installations et à un mandat précis, les Laboratoires Nucléaires Canadiens sont bien positionnés pour l’avenir. Une nouvelle norme de rendement appuyée par une solide culture de la sécurité est au cœur de toutes les activités.

 

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la gamme complète de services offerts par les Laboratoires Nucléaires Canadiens, visitez le www.LNC.ca ou écrivez-nous à communications@LNC.ca.

 

-30-

Personne-ressource aux LNC :

Patrick Quinn

Directeur, Communications de l’entreprise

LNC : 1-866-886-2325