Communiqué de presse

Transports Canada attribue aux LNC un contrat pour la recherche sur les technologies d’énergie propre pour décarboniser le secteur maritime

Les Laboratoires Nucléaires Canadiens entreprennent un projet de recherche visant à examiner les possibilités de réduire les émissions de gaz à effet de serre et d’autres polluants provenant des navires au Canada

 

Chalk River (Ontario) — Le 26 octobre 2020 – Les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC), principal organisme de science et de technologie nucléaires du Canada, ont le plaisir d’annoncer qu’ils ont décroché un contrat de Transports Canada pour la mise au point d’un outil d’évaluation des technologies propres qui pourraient réduire les émissions de gaz à effet de serre et les rejets d’autres polluants par les navires. À l’aide de ce l’outil d’évaluation Marine-Zero FuelMC (MaZeFMC) des LNC, l’objectif est d’aider le Canada à évaluer et à poursuivre l’utilisation de l’hydrogène et d’autres technologies d’énergie propre pour s’éloigner des combustibles classiques qui contribuent à la pollution marine et aux changements climatiques.

 

Ce projet de trois ans est financé par le Centre d’innovation de Transports Canada. Une fois terminé, l’outil d’évaluation sera utilisé pour les opérations maritimes du Canada, à l’échelle nationale que mondiale, alors que le gouvernement du Canada collabore à la réduction les émissions de gaz à effet de serre avec l’Organisation maritime internationale et ses partenaires internationaux.

 

« Les LNC sont ravis de travailler en étroite collaboration avec Transports Canada pour aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à aborder des problèmes environnementaux continus du secteur maritime », a déclaré Joe McBrearty, président et directeur général des LNC. « En tant que chef de file de la science et de la technologie nucléaires, et de la recherche sur la production, le stockage et la sûreté de l’hydrogène, les LNC ont une connaissance approfondie des technologies d’énergie propre et de leurs applications. Nous sommes impatients d’appliquer cette expertise à l’industrie maritime et d’aider le Canada à continuer de protéger l’environnement et de lutter contre les changements climatiques. »

 

« Le gouvernement du Canada s’est engagé à protéger nos eaux en investissant dans des technologies novatrices et propres qui réduisent les répercussions du transport maritime sur le milieu marin », a ajouté l’honorable Marc Garneau, ministre des Transports. « Dans le cadre du programme de financement des activités maritimes propres de Transports Canada, nous appuyons des projets qui aident à réduire la pollution atmosphérique et les émissions de gaz à effet de serre par le secteur maritime. Notre partenariat avec des entreprises canadiennes comme les Laboratoires Nucléaires Canadiens permettra non seulement de faire progresser ces technologies vertes, mais aussi de protéger l’environnement marin du Canada pour les générations à venir. »

 

Le projet mettra l’accent sur l’élaboration de l’outil d’évaluation MaZeFMC pour analyser l’écosystème énergétique au sein de l’industrie maritime et déterminer les possibilités pour les exploitants canadiens de faire la transition vers les technologies d’énergie propre. Les scientifiques des LNC examineront également différentes technologies pouvant être utilisées pour la production, le stockage et la manipulation de l’hydrogène pour les navires. Dans l’ensemble, ces activités permettront de mieux comprendre les diverses méthodes de propulsion disponibles dans le secteur maritime, y compris les moteurs à pile à combustible et les technologies de combustion de l’ammoniac dans les moteurs existants.

 

La recherche portera également à élargir l’outil d’évaluation MaZeFMC pour y inclure des considérations de faisabilité et d’affaires, des règlements de sécurité et une analyse du cycle de vie. Cela permettra d’analyser l’utilisation des technologies de l’hydrogène pour les opérations du côté du port, comme les chariots élévateurs à fourche, les grues et les véhicules de transport.

 

« Partout dans le monde et au Canada, les gouvernements et les industries s’efforcent d’adopter des politiques et de prendre des décisions d’investissement pour aider à réduire les émissions de carbone et à ralentir le rythme des changements climatiques, a expliqué M. Jeff Griffin, vice-président, Sciences et technologie des LNC. L’hydrogène a le potentiel de jouer un rôle majeur. Les LNC possèdent une vaste expertise, des technologies et des installations qui peuvent aider à faire progresser ces discussions, y compris un laboratoire de recherche sur l’hydrogène à la fine pointe de la technologie, doté d’un budget de 55 millions de dollars. Tout cela place les LNC dans une excellente position pour diriger ce travail en collaboration avec Transports Canada. »

 

Au sujet des LNC

 

Les Laboratoires Nucléaires Canadiens sont un chef de file mondial en technologie et en sciences nucléaires. Ils offrent des capacités et des solutions uniques dans un vaste éventail d’industries. En participant activement à des travaux de recherche et de développement dirigés par l’industrie dans les secteurs du nucléaire, des transports, des technologies propres, de l’énergie, de la défense, de la sécurité et des sciences de la vie, ils offrent des solutions qui maintiennent la compétitivité de ces secteurs sur la scène internationale.

 

Grâce à des investissements continus dans de nouvelles installations et à un mandat précis, les Laboratoires Nucléaires Canadiens sont en bonne posture pour l’avenir. Une nouvelle norme de rendement appuyée par une solide culture de la sûreté est au cœur de toutes nos activités.

 

Pour de plus amples renseignements sur la gamme complète de services des Laboratoires Nucléaires Canadiens, veuillez visiter le site www.cnl.ca/fr ou envoyer un courriel à l’adresse communications@cnl.ca.

 

À propos de Transports Canada

 

Transports Canada élabore des politiques et des programmes et veille à ce que les transports soient sûrs, sécuritaires, efficaces et respectueux de l’environnement. Le Centre d’innovation de Transports Canada appuie les activités de recherche, de développement et de démonstration visant à encourager les entreprises canadiennes à mettre au point des technologies à zéro émission pour le secteur maritime. L’Initiative s’inscrit dans l’engagement du gouvernement du Canada à protéger le milieu marin et à appuyer le rétablissement des mammifères marins vulnérables.

 

– 30 –

Personne-ressource aux LNC :

Patrick Quinn

Directeur, communications de l’entreprise

LNC, 1-866-886-2325