Communiqué de presse

Les LNC et le National Nuclear Laboratory du Royaume-Uni s’entendent sur un plan d’action

Conclusion d’une entente de partenariat entre des laboratoires de recherche en vue de favoriser la collaboration dans les domaines de l’énergie propre, des isotopes médicaux, de la gestion des déchets et du déclassement

Chalk River (Ontario) – 4 mars 2020 – Les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC), la principale organisation en science et en technologie dans le domaine nucléaire du Canada, sont heureux d’annoncer qu’ils ont élaboré un plan d’action dans le cadre du protocole d’entente avec le National Nuclear Laboratory (NNL), fournisseur de technologie en matière de services nucléaires, détenu et exploité par le gouvernement du Royaume-Uni (R.-U.). Le plan d’action, qui a pour but de favoriser la collaboration dans certains secteurs de recherche, notamment l’énergie propre, les isotopes médicaux, la gestion des déchets et le déclassement, a été créé pour tenir compte des occasions et des enjeux communs au Canada et au Royaume-Uni en ce qui concerne notamment les changements climatiques, la santé publique et la gérance de l’environnement.

Dans le cadre du plan d’action, les LNC et le NNL collaboreront pour examiner la possibilité de mener des projets et des études de recherche conjoints, de tenir des ateliers d’échange d’information et de mettre en commun leurs ressources et leurs connaissances. Plus particulièrement, les deux parties ont cerné des recherches sur le combustible pour les réacteurs nucléaires, la thérapie par rayons alpha ciblés et la production d’isotopes médicaux et les pratiques et technologies d’assainissement de l’environnement qui sont des domaines clés sur lesquels les laboratoires travailleront en partenariat.

« Le Canada et le Royaume-Uni collaborent depuis longtemps pour régler certains des problèmes mondiaux les plus urgents au moyen de la science et de la technologie nucléaires, a affirmé M. Mark Lesinski, président-directeur général des LNC. Mais il nous reste beaucoup à apprendre l’un de l’autre, et je me réjouis à l’idée que cette tradition de collaboration se poursuive dans le cadre de l’entente. Le plan d’action permettra aux LNC et au NNL de partager leur expertise, leurs installations, leur matériel et d’autres ressources pour atteindre les objectifs clés en matière de politiques publiques au Canada et au Royaume-Uni, notamment le développement de nouvelles technologies visant à mieux protéger l’environnement, lutter contre les changements climatiques et de lutter contre de nombreux types de cancer difficiles à traiter. »

« La collaboration fait partie intégrante de l’exploitation et de la réussite du NNL, a déclaré M. Paul Howarth, président-directeur général du NNL. Le protocole d’entente conclu entre les LNC et le NNL constitue une excellente façon d’établir des liens entre nos deux organisations. Cependant, le plan d’action nous amène beaucoup plus loin; nous commencerons à voir les résultats de notre collaboration, qui profiteront à la fois au Royaume-Uni et au Canada. »

En tant que laboratoire nucléaire national du Canada, le campus des Laboratoires de Chalk River des LNC abrite un plusieurs installations et services nucléaires allant de la recherche et du développement à la technologie spécialisée, à la gestion des déchets et au déclassement, en passant par la conception et l’ingénierie. Parmi les nombreuses activités menées sur le site, les LNC travaillent actuellement à démontrer la viabilité commerciale des petits réacteurs modulaires, dans le but de choisir l’emplacement du premier réacteur de ce type du Canada d’ici 2026; à accroître la disponibilité et la compréhension scientifique de l’actinium 225, isotope médical rare qui s’est révélé très prometteur pour créer de nouveaux traitements de pointe contre le cancer; et à tenir compte des responsabilités nucléaires dont le gouvernement du Canada a hérité, et ce, par la planification et l’exécution d’un différents grands projets de déclassement et d’assainissement de l’environnement.

« Qu’il s’agisse du développement de la prochaine génération de réactions nucléaires ou de la production et du traitement d’isotopes médicaux pour la lutte contre le cancer, les activités de recherche des LNC sont étroitement liées au travail accompli par le NNL, a ajouté M. Lesinski. Compte tenu de ces liens, il est clairement dans l’intérêt supérieur des deux organisations de mener de concert ces recherches, et j’ai bon espoir que cette relation fructueuse se poursuivra pendant des années. »

L’annonce s’appuie sur les solides antécédents de collaboration entre le Canada et le R.-U. qui remontent aux années 1940, lorsque les deux pays ont créé à Montréal un laboratoire pour entreprendre conjointement des recherches sur la production contrôlée d’énergie nucléaire. En 2016, les LCN avaient déjà signé un protocole d’entente avec le NNL pour collaborer à divers projets dans les domaines de la métallurgie des réacteurs, du développement du combustible, de la gestion des déchets et des radio-isotopes médicaux. Plus récemment, à l’occasion du Sommet de l’énergie Canada–Royaume-Uni tenu en 2018, les LNC ont également signé un protocole d’entente avec le Nuclear Advanced Manufacturing Research Centre (NAMRC). 

Pour en connaître davantage sur les LNC, veuillez consulter le site www.cnl.ca. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le NNL, veuillez consulter le site www.nnl.co.uk.

À propos des LNC 

Les Laboratoires Nucléaires Canadiens sont un chef de file mondial en science et en technologie nucléaires qui offre des capacités et des solutions uniques à un vaste éventail d’industries. En participant activement à des travaux de recherche et de développement dirigés par l’industrie dans les domaines du nucléaire, des transports, de la technologie propre, de l’énergie, de la défense, de la sécurité et des sciences de la vie, nous offrons des solutions qui maintiennent la compétitivité de ces secteurs sur la scène internationale.

Grâce à des investissements réguliers dans de nouvelles installations et à un mandat précis, les Laboratoires Nucléaires Canadiens sont bien placés pour l’avenir. Une nouvelle norme de rendement appuyée par une solide culture de la sécurité est au cœur de toutes nos activités.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la gamme complète des services offerts par les Laboratoires Nucléaires Canadiens, veuillez consulter le site www.cnl.ca ou envoyer un courriel à l’adresse cnl.ca.

-30-
Personne-ressource
Patrick Quinn
Directeur, Communications de l’entreprise
LNC, 1-866-886-2325