Petits réacteurs modulaires

Petits réacteurs modulaires aux Laboratoires Nucléaires Canadiens.  

D’abord, nous servirons le monde en devenant un carrefour mondial de la recherche et de la technologie en matière de PRM; ensuite, le deuxième volet de notre vision à l’égard du programme consiste à faire construire une tranche de démonstration sur un site des LNC d’ici 2026. Bien que ces deux volets soient distincts, ils sont étroitement liés.

En tant que source d’énergie à faibles émissions de carbone, ces réacteurs répondent bien au désir mondial de réduire notre empreinte carbone. Avec une taille et une dépense énergétique plus petites, les PRM sont considérés comme une solution idéale pour un déploiement sur le réseau et hors réseau dans des endroits éloignés comme les sites miniers ou les sables bitumineux, ainsi que dans les collectivités du nord du Canada dont l’approvisionnement en électricité dépend de générateurs alimentés au diesel. De plus, ces technologies peuvent également être utilisées dans d’autres applications industrielles comme la production d’hydrogène, le chauffage local ou d’autres applications thermiques industrielles.  

Le Canada est fier de ses antécédents en matière de conception, de construction, d’autorisation et d’exploitation de petits réacteurs. À Whiteshell, nous avons le réacteur WR-1, un réacteur de recherche à refroidissement organique, ainsi qu’un réacteur SLOWPOKE, une autre conception d’EACL qui a été installée avec succès dans les universités et les établissements de recherche à travers le monde. À Chalk River, les réacteurs ZEEP, NRX, NRU, PTR et ZED-2 sont des exemples de réussite dans le déploiement de technologies première en leur genre. Grâce au travail acharné et à l’ingéniosité de nombreuses personnes qui résident dans nos collectivités avoisinantes, le Canada s’est placé au premier rang mondial. Nous le ferons de nouveau.

Il n’y a pas que la production d’électricité, puisque les PRM peuvent s’inscrire dans un programme énergétique d’ensemble comportant des applications en chauffage urbain, en cogénération, en stockage d’énergie, en dessalement ou en production d’hydrogène, pour ne citer que celles-là. Ces caractéristiques sont particulièrement attrayantes pour des utilisations hors réseau d’électricité dans les collectivités nordiques ou les établissements industriels (les mines, par exemple) où on recherche une énergie propre qui soit stable, fiable et faible en carbone. 

Le Canada est bien placé pour profiter du déploiement de petits réacteurs modulaires. Les LNC croient que le moment est idéal pour cette technologie compte tenu des plus de 250 collectivités éloignées que compte le Canada en région nordique, ainsi que de la croissance des industries extractives. Si on considère la logistique coûteuse et difficile de l’acheminement des combustibles vers certains de ces lieux isolés, on peut penser que la technologie PRM est non seulement concurrentielle sur le plan des coûts, mais aussi plus sûre et bien plus respectueuse de l’environnement.

Qu’entend-on par Petit réacteur modulaire :

Petit : pour les besoins de la planification, les LNC considèrent que les PRM peuvent produire aussi peu que quelques centaines de kilowatts jusqu'à une puissance électrique maximale de 300 MW. À titre de comparaison, un réacteur de puissance classique génère environ 800 MW électriques.

Réacteur : les conceptions varient, mais elles sont toutes basées sur la technologie nucléaire. Cela dit, les PRM font intervenir de nouveaux combustibles, de nouvelles matières et de nouvelles conceptions sachant que l’objectif est de créer des réacteurs plus sûrs, plus rentables et plus efficaces que par le passé.

Modulaire : il s’agit du style de construction (c.-à-d. produit en modules dans une usine) et de la façon dont l’opérateur peut choisir d’enchaîner les réacteurs. Dans certains cas, l’opérateur peut vouloir en installer plusieurs en succession, ajoutant ou retirant certains d’entre eux selon l’évolution des besoins en énergie. La construction modulaire offre des avantages potentiels dans le transport, l’installation et le déclassement. 


Si cette initiative vous intéresse mais vous n'etiez pas encore prêt à soumettre vos ideés, Nous vous encourageons à joindre notre liste d'envoi pour recevoir des avis de mises à jour au fur et à mesure que l’information devient disponible.
Indique l’information requise

×