Laboratoire de développement d'instrumentation nucléaire

Le Laboratoire de développement d'instrumentation nucléaire (LDIN) des LNC situé aux Laboratoires de Chalk River (LCR) est utilisé pour le développement d'instrumentation nucléaire et de systèmes avancés de capteurs. Le LDIN est doté d'équipements d'essai de capteurs, de systèmes électroniques de traitement du signal analogique et numérique, de détecteurs de neutrons et de rayonnements alpha et bêta, de détecteurs de muons de rayons cosmiques et détecteurs d'antineutrinos de réacteurs. Le LDIN dispose d'un accès facile à une variété de sources de rayonnement et d'environnements de rayonnement, avec un large éventail de types et d'intensités de rayonnement, qui en font un laboratoire unique. Il a également un accès facile à des matières nucléaires et radioactives, ainsi qu'à deux réacteurs de recherche et à des installations d'expérimentation blindées, tous situés dans le complexe des LCR.

Le Laboratoire de développement d'instrumentation nucléaire est en mesure de modéliser, créer et tester des composantes sur le site des LCR, ce qui rend cette installation particulièrement utile pour les essais de conceptualisation de l'instrumentation nucléaire. Le LDIN est doté de scintillateurs solides et liquides, de chambre d'ionisation, des chambres de fission, de tubes de Geiger-Mueller, de détecteurs à semi-conducteurs et de fibres optiques, qui peuvent tous être utilisés pour le développement d'instrumentation nucléaire.

Le personnel du LDIN fait partie de la Direction de la physique appliquée des LCR. Il détient des compétences et de l'expérience portant sur tous les aspects de la science nucléaire expérimentale, y compris en génie nucléaire et des particules, en physique des réacteurs et en génie électrique, mécanique et nucléaire.

Un vaste éventail d'installations des LNC renforcent les capacités du LDIN pour le développement de systèmes d'instrumentation et d'essais nucléaires, comme le réacteur ZED-2, où le LDIN peut tester des composants. Le Laboratoire de développement d'instrumentation nucléaire voudrait continuer d'établir des partenariats avec les universités qui cherchent à progresser au moyen de technologies de pointe et elle souhaite entreprendre des collaborations pour mettre en marché des technologies.