Installation de recherche en biologie

L'Installation de recherche en biologie (IRB) des LNC joue un rôle majeur dans la mise à l'épreuve et l'amélioration des normes de radioprotection et de protection des travailleurs de l'industrie nucléaire. L'IRB effectue des recherches radiologiques au moyen de spécimens biologiques et de cultures de cellules. Les études qui y sont effectuées comptent notamment l'étude de la biosolubilité et du métabolisme de divers radio-isotopes (dont les émetteurs de particules alpha), la toxicité relative de divers genres de rayonnements et les effets de faibles doses de rayonnements ionisants au moyen de la mesure des dommages et réparations de l'ADN, d'inversions chromosomiques et de la réponse immunitaire.

Ses capacités qui lui permettent la réalisation d'essais et d'expériences dans les domaines du rayonnement, des radionucléides et des cancérogènes sont uniques au Canada et en Amérique du Nord.

Le bâtiment de 1 600 m2 est une installation à la pointe du progrès qui permet d'appuyer la recherche portant sur les animaux (rongeurs) et sur les tissus animaux. L'IRB est pourvue d'installations dotées d'équipements de contrôle de l'environnement et exemptes de pathogènes qui sont réservées à la recherche en biologie, notamment les biologies cellulaires et moléculaires, l'histologie et le traitement des tissus, l'hématologie, la culture des tissus et les procédures appliquées aux animaux.

Les laboratoires d'étude des radionucléides et des cancérogènes chimiques comportent une aire distincte dotée de sept pièces séparées dotées d'un système d'approvisionnement en air et d'évacuation de l'air avec filtrage HEPA et une laveuse à cages. Il y a deux laboratoires dotés d'armoires de sûreté biologique, des hottes à aspiration, des fours à incinération, des appareils à oxydation et un compteur à scintillation pour les liquides. Un système d'alimentation en air et des appareils de protection respiratoires sont fournis dans chaque pièce. La salle d'hébergement des animaux et les laboratoires qui y sont rattachés comportent des étagères ventilées qui peuvent chacune recevoir de 70 à 80 cages de rongeurs. Tous les permis autorisant l'hébergement et l'utilisation de tous les types de radioactivité ont été délivrés pour toutes les salles de cette installation.

L'IRB héberge l'installation d'irradiation gamma 150C (GB-150C). Cette salle d'irradiation de 30 mètres dotée d'un irradiateur à dose variable au cobalt 60 est utilisée pour effectuer des irradiations à faisceau γ en milieu ouvert ou pour irradier des cellules dans des incubateurs au CO2 et des animaux en cage. La longueur unique de cette salle d'irradiation permet d'appliquer une vaste gamme de doses faibles avec divers débits de dose. L'irradiateur gamma fonctionne actuellement avec une source de 60Co ayant une activité totale 6,5 x 1011 Bq. Les débits de dose varient de 0,003 017 mGy/min à 10 mGy/min.

On projette l'installation d'un autre irradiateur qui pourrait fournir une gamme plus étendue de débits de dose, avec des sources de 60Co et de 137Cs. Avec l'irradiateur GB 150C déjà en fonction, l'installation sera en mesure d'améliorer sa contribution au domaine de la recherche sur le rayonnement effectuée au sein des communautés scientifiques canadienne et internationale.

L'IRB dispose aussi de deux cellules gamma au 60Co qui ont été utilisées de concert avec l'installation GB 150C. Ces cellules gamma comportent chacune une source de 60Co qui fournit un débit de dose de 5,4 Gy/min dans un cas et de 0,114 Gy/min dans l'autre.

L'IRB est exploitée par des employés de la direction générale de Recherche et instrumentation, radioprotection, aux Laboratoires de Chalk River, qui appartiennent aux LNC. Outre l'exploitation directe de cette installation, les professionnels de la direction générale sont en mesure de fournir des conseils d'experts, de l'aide et du soutien sur l'exposition aux rayonnements et sur l'utilisation et la manipulation des matières radioactives et des substances chimiques cancérogènes.

L'IRB invite partenaires de recherche intéressés à étudier les effets biologiques de rayonnements et les personnes intéressées à utiliser ses installations pour leurs projets.