Isotopes médicaux

Pionnier de la médecine nucléaire, le réacteur NRU a continué d’apporter une contribution importante aux isotopes médicaux utilisés dans le monde pour le diagnostic et le traitement de maladies potentiellement mortelles. À l’échelle internationale, les isotopes du réacteur NRU ont aidé des milliers de personnes chaque jour et des millions de personnes, ce qui constitue une contribution extraordinaire à la santé mondiale. 

L’une des plus importantes contributions du réacteur NRU à la santé est sans aucun doute le cobalt-60 qu’il produisait. Le cobalt-60 compte pour 10 millions de traitements contre le cancer chaque année et était produit à l’origine dans le réacteur NRX, grâce auquel le Canada a lancé le domaine moderne de la médecine nucléaire. Les premiers traitements contre le cancer au cobalt-60 ont été administrés dans des hôpitaux de l’Ontario et de la Saskatchewan en 1951. Le cobalt-60 du réacteur NRU a traité des patients atteints de cancer dans des pays du monde entier.

Le Canada a apporté une contribution impressionnante aux soins de santé dans le monde, et les scientifiques canadiens continuent de faire de la recherche sur les techniques de médecine nucléaire et d’explorer les techniques très perfectionnées des sciences médicales.