Isotopes médicaux

Pionnier de la médecine nucléaire, le réacteur NRU continue de contribuer de la production d’isotopes médicaux au monde, qui sont utilisés pour le diagnostic et le traitement de maladies potentiellement mortelles. Les isotopes du réacteur NRU profitent à des milliers de personnes chaque jour, soit des millions de personnes dans le monde entier chaque année.


Un des apports les plus importants du réacteur NRU à la santé est sans aucun doute le cobalt-60 qu’il produit. Chaque année, le cobalt-60 est utilisé dans 10 millions de traitements de cancérothérapie ; il était à l’origine produit dans le réacteur NRX qui a permis au Canada de lancer le domaine moderne de la médecine nucléaire. Les premiers traitements contre le cancer faisant appel à du cobalt-60 ont été administrés dans des hôpitaux de l’Ontario et de la Saskatchewan en 1951. Aujourd’hui, le cobalt-60 du réacteur NRU traite, chaque année, des patients atteints de cancer dans 80 pays.

La Canada a fait des contributions impressionnantes à la santé mondiale et les scientifiques canadiens continuent de faire de la recherche sur les techniques de médecine nucléaire et d’explorer les techniques très raffinées des sciences médicales.

Les Laboratoires de Chalk River des LNC produisent, entre autres, les isotopes suivants :

Molybdène 99 : Utilisé pour le diagnostic médical (imagerie) du cerveau, de la thyroïde, de la parathyroïde, du cœur, des poumons, du foie, des reins, de la rate et de la moelle épinière.

Iode 131 : Isotope utilisé principalement en thérapie, en imagerie et pour le diagnostic.

Iode 125 : Utilisé dans le traitement du cancer de la prostate (curiethérapie), pour les diagnostics in vitro (radio-immunoessais), dans les appareils d’ostéodensitométrie et pour l’iodation des protéines.

Xénon 133 : Outil de diagnostic médical, surtout la scintigraphie des poumons.

Cobalt-60 à activité spécifique élevée : Des pastilles de cobalt-59 recouvertes d’une couche de nickel sont irradiées dans le réacteur NRU pendant deux à quatre ans, ce qui les transforme en cobalt-60 à activité spécifique élevée. Le cobalt-60 à activité spécifique élevée produit dans le réacteur NRU est principalement utilisé dans les applications de traitement du cancer.

Iridium-192 : Utilisé comme source intense de rayonnement pour l’imagerie industrielle, y compris la radiographie et l’inspection de la soudure. Aussi utilisé dans les unités portables pour la thérapie et la radiographie du cancer.