NRU Deck Plate

National Research Universal

Un des plus grands et des plus polyvalents réacteurs de recherche du monde

Sa mise en service le 3 novembre 1957 est une réalisation marquante pour la science et la technologie du Canada. Cinquante années plus tard, le réacteur NRU joue toujours un rôle important quant au progrès de la qualité de vie des Canadiens et de personnes partout dans le monde.

Le réacteur NRU a été conçus dans trois buts : fournir des radio-isotopes médicaux et industriels utilisés pour le diagnostic et le traitement de maladies virtuellement mortelles; fournir une installation canadienne importante pour la recherche en physique neutronique; et fournir un soutien à la recherche et au développement en ingénierie pour les réacteurs nucléaires CANDUMD. 

Le NRU abrite également un centre de recherche à l’aide des faisceaux de neutrons au Canada et représente l’un des quelques réacteurs de recherche du monde utilisé à des fins commerciales. Les neutrons produit par le réacteur NRU pour le Centre canadien de faisceaux de neutrons des LNC pour examiner et étudier de façon non destructive tous les types de matériaux industriels et biologiques. Chaque année, plus de 200 professeurs, étudiants et chercheurs industriels viennent au NRU pour se servir de cette ressource nationale. En utilisant les neutrons pour sonder le matériel, ils peuvent être employés dans la recherche sur les métaux, les alliages, les polymères, les biomatériaux, le verre, la céramique, les couches minces, le ciment et les minéraux. Ce travail entraîne des progrès dans les domaines médical, industriel et scientifique, dans l’intérêt de tous les Canadiens.

Le NRU a été le lieu de travail du physicien canadien Bertram Brockhouse, Ph.D., qui s’est valu le prix Nobel en physique en 1994. En utilisant la diffusion des neutrons comme outil d’exploration des matériaux, il a inventé un nouvel instrument neutronique de haute technicité communément appelé spectromètre à trois axes. Ce type d’instrument est maintenant la norme dans tout laboratoire de neutrons dans le monde.

Étant l’un des réacteurs de recherche les plus polyvalents au monde, le réacteur NRU a aussi fourni les connaissances fondamentales exigées pour l’élaboration, l’entretien et l’évolution du parc de réacteurs nucléaires CANDU au Canada. Bien que le réacteur NRU ne produise pas d’électricité, il est le seul réacteur principal canadien servant à la mise à l’essai de combustibles et de matériaux utilisé pour appuyer et faire avancer la conception du réacteur CANDU.

Le réacteur NRU contient de l’équipement d’essai qui permet aux scientifiques et aux ingénieurs de reproduire les conditions de travail d’un réacteur nucléaire. Ils peuvent ainsi appliquer ces connaissances à l’élaboration d’une technologie CANDU plus sûre et plus efficace, utilisée au Canada et à l’étranger.

En tant qu’installation unique et puissante de classe mondiale, le réacteur NRU est la pierre angulaire de l’industrie nucléaire canadienne qui génère les connaissances fondamentales nécessaires à l’élaboration, l’entretien et l’évolution du parc de réacteurs nucléaires CANDU au Canada. Le travail accompli au réacteur NRU est mène à des avances dans les domaines médical, industriel et scientifique, dans l’intérêt de tous les Canadiens.

Aperçu technique

Le réacteur NRU fonctionne à des niveaux de puissance atteignant 135 mégawatts (thermique). On l’exploite uniformément à un facteur de charge annuel de 80 p. 100. 

Le réacteur se renouvelle en combustible pendant l’exploitation. Le cœur est contenu dans un réservoir cylindrique d’aluminium d’environ 3,7 mètres (12,1 pieds) de haut et 3,5 mètres (11,5 pieds) de diamètre. Il est constitué de 227 sites de réseau verticaux disposés dans une matrice hexagonale avec un pas de 19,7 centimètres (7,75 pouces). Des barres de commande et des barres de combustible d’uranium enrichi occupent environ la moitié des sites de réseau; le reste des sites sont utilisés pour les expériences et les irradiations à basse température et à basse pression. Deux boucles d'essai haute pression et haute température et six installations à tubes faisceaux sont également disponibles.