Neutron Scattering Summer School

Centre canadien de faisceaux de neutrons

Le Centre canadien de faisceaux de neutrons (CCFN) est un élément unique et polyvalent de l'infrastructure scientifique canadienne. Grâce à lui, les universités, le gouvernement et l'industrie recourent aux faisceaux de neutrons pour entreprendre des recherches de calibre mondial sur les matériaux, et ainsi en apprendre davantage sur eux tout en créant de meilleurs produits commerciaux. Chaque année, au-delà de 200 scientifiques, ingénieurs et étudiants participent à des recherches qui font appel à une des six sources de faisceaux du CCFN.

Pourquoi travailler avec nous

Sécurité et fiabilité accrues, coûts plus faibles, ouverture de débouchés ne sont que quelques avantages que les clients industriels du CCFN ont retirés de l'usage des faisceaux de neutrons dans leurs programmes de recherche. Ainsi, après avoir déterminé l'importance des contraintes que les procédés de fabrication exercent sur les conduites ou sur les pièces d'automobiles et d'aéronefs, les ingénieurs peuvent en accroître la sûreté et la fiabilité. Seuls les faisceaux de neutrons parviennent à mesurer directement le stress que subissent les composants industriels métalliques en profondeur.

Le CCFN est la seule installation au Canada où l'on peut se servir de faisceaux de neutrons pour effectuer des recherches de calibre mondial sur les matériaux. Il n'existe qu'une vingtaine d'installations de ce genre sur la planète, chacune se spécialisant dans un domaine. Au CCFN, des experts et des installations à la fine pointe de la science permettent d'analyser la structure chimique des matériaux, le magnétisme des matériaux quantiques ou les contraintes et la texture des matériaux évolués. Si c'est le stress résiduel qui vous intéresse, les experts qui vous prêteront main-forte figurent parmi ceux qui ont contribué à élaborer la norme ISO actuellement employée pour mesurer le stress résiduel par diffraction des neutrons.

Ce que nous offrons

Le CCFN donne accès à des sources de faisceaux de neutrons de qualité internationale et à l'expertise connexe. Nous dispensons de l'aide à toutes les étapes des expériences qui nécessitent des faisceaux de neutrons – de la conception à la publication des résultats –, afin que les chercheurs exploitent les installations de manière aussi productive que possible, même s'ils ne possèdent aucune expérience préalable dans le domaine.
Si vous effectuez des travaux expérimentaux sur les matériaux, sans doute recourez-vous à de multiples sondes en vue d'en apprendre davantage sur eux, notamment des faisceaux de lumière visible, de rayons X ou d'électrons. Sonder également ces matériaux avec des neutrons aboutira en connaissances qui ne peuvent être obtenues avec ces techniques complémentaires.

Ceux qui recourent aux services du CCFN étudient des matériaux de nature fort variée qui font progresser la science, l'industrie et la médecine, avec les retombées qu'on imagine pour les Canadiens. En voici quelques exemples :

  • création de métaux plus légers en vue de réduire les émissions de moteur à combustion interne des véhicules;
  • analyse des composants des centrales nucléaires pour en accroître la fiabilité et la sécurité;
  • quantification de la capacité de stockage de l'hydrogène des matériaux en vue d'une adoption plus rapide des moyens de transport alimentés à l'hydrogène;
  • quantification de la capacité de stockage de l'hydrogène des matériaux en vue d'une adoption plus rapide des moyens de transport alimentés à l'hydrogène;
  • développement de nanoparticules précises afin de rehausser l'efficacité des médicaments;
  • recherche pure sur les matériaux quantiques en vue d'acquérir les connaissances nécessaires à la création de supraconducteurs à température ambiante susceptibles d'avoir un impact prononcé sur les processeurs employés dans les ordinateurs et les dispositifs électroniques, mais aussi sur la conservation de l'énergie et le diagnostic médical.
     

Les neutrons permettent d'analyser une multitude de matériaux, y compris, mais sans s'y limiter, les métaux, les alliages, les minéraux, les céramiques, les polymères, les nanostructures, les biomatériaux, les médicaments et les aliments. Tous peuvent être examinés dans différents états (cristaux, poudres, surfaces, composites, liquides, colloïdes et gels).

Pour savoir si les faisceaux de neutrons feraient progresser vos recherches, communiquez avec une des personnes dont les coordonnées figurent à droite de la page. Les pages que voici vous fourniront des renseignements complémentaires :

Comment travailler avec nous

Si vous n'avez encore jamais utilisé de faisceaux de neutrons, nous vous suggérons vivement de communiquer d'abord avec nous. Nous vous mettrons en contact avec un expert qui discutera avec vous du projet de recherche éventuel. Nos spécialistes vous aideront à établir si les connaissances désirées peuvent effectivement être obtenues avec des faisceaux de neutrons, auquel cas, ils vous guideront dans la présentation d'une demande.

La procédure varie selon que vous songez à rendre les résultats des travaux publics en les publiant ou que vous souhaitez les protéger en tant que propriété intellectuelle.

Recherche du domaine public

Si vous envisagez de publier les résultats de vos travaux, le formulaire de demande pour la recherche dans le domaine public peut être téléchargé directement du CINS. Le CINS vous fournira l'information voulue afin d'obtenir du temps de faisceau, de la présentation d'une demande à la visite des installations, puis à la production du rapport, une fois l'expérience achevée.

L'accès aux faisceaux de neutrons est pour la recherche du domaine public. Il est attribué en fonction de la valeur scientifique et de la faisabilité technique du projet.

Recherche exclusive

Si vous songez à protéger les résultats des recherches comme de la propriété intellectuelle, veuillez communiquer avec nous pour parler à un expert. Celui-ci vous aidera à dresser un plan de travail qui servira de contrat de recherche. Après conclusion d'une entente et réception du ou des spécimens, nos chercheurs et techniciens prendront les mesures désirées, puis vous remettront un rapport en vous restituant les spécimens. L'information que renferme le rapport sera protégée en tant que propriété intellectuelle vous appartenant.

Des frais vous seront facturés. Les clients canadiens devront payer la taxe de vente harmonisée (TVH 13 %). Le coût du projet est estimé en fonction du tarif horaire normalisé applicable au personnel et aux installations. D'autres frais pourront s'ajouter des matériaux employés, les frais d'expédition et le coût des services auxiliaires, s'il y a lieu.

Renseignements complémentaires sur les recherches exclusives effectuées au CCFN

Les recherches de nature exclusive entreprises au CCFN sont encadrées comme suit.

  • Le personnel du CCFN procède aux expériences et à la réduction de données avec analyse des erreurs aux tarifs normalisés s'appliquant aux installations et aux employés. Le client obtient un rapport contenant les résultats, une estimation des incertitudes et des déclarations sur la fiabilité des données. L'application et l'interprétation des données demeurent la responsabilité du client.
  • Le client sera invité à donner son avis en personne ou par échange de communications électroniques pendant le déroulement de l'expérience.
  • Le client divulguera tout ce qu'il sait sur le spécimen, y compris la nature du porte-échantillon, ses dimensions, l'emplacement préconisé où prendre les mesures, l'origine de l'échantillon et toute autre information que pourrait raisonnablement demander le personnel du CCFN. Ces renseignements serviront à déterminer si les mesures peuvent être prises et à suggérer un plan de travail. S'il s'agit d'échantillons exclusifs, une entente usuelle de non-divulgation sera signée avant tout échange d'information.
  • La pratique habituelle est d’utiliser une entente de service, fondée sur la portée des travaux, et un modèle d’établissement de coûts standard..
  • Le CCFN ne réservera pas du temps d'équipement ni du personnel (notamment pour des travaux de conception à l'interne, etc.) tant que le plan de travail n'aura pas été arrêté, annexé à l'entente et signé par le client.
  • Nous déploierons tous les efforts possibles pour répondre aux attentes du client en matière d'horaire, sans perdre de vue pour autant les autres priorités du CCFN.
  • Le CCFN se réserve le droit de rejeter un projet pour quelque motif que ce soit.