inside_banner_1

Rapatriement

Un engagement pour la sûreté et la sécurité mondiales

En avril 2010, les gouvernements du Canada et des États-Unis se sont engagés à travailler ensemble pour rapatrier aux États-Unis le combustible usé d'uranium hautement enrichi (UHE) stocké dans les Laboratoires de Chalk River dans le cadre de l'Initiative de réduction de la menace mondiale, une vaste initiative internationale visant à regrouper les stocks d'UHE pour réduire le nombre de dépôts d'UHE dans le monde. Dans le cadre de cette initiative, on promeut la non-prolifération dans le monde en retirant les matières nucléaires utilisables à des fins militaires au Canada et en les transférant aux États-Unis, qui a la capacité de retraiter ces matières à des fins pacifiques. En mars 2012, le premier ministre Harper a annoncé que le Canada et les États-Unis intensifiaient leurs efforts pour rapatrier des stocks additionnels d'UHE, y compris ceux sous forme liquide.

Des 53 pays participant à cette initiative, beaucoup ont déjà terminé leurs travaux de rapatriement. Dans tous les cas, les travaux ont été accomplis en toute sécurité. Le rapatriement aux États-Unis de ces matières contenant de l'UHE permet au Canada à la fois de contribuer à la sûreté nucléaire mondiale et d'assurer l'élimination rapide et permanente de ces matières. Les États-Unis disposent de la technologie pour recevoir ces matières et les éliminer en permanence.

Nous croyons aussi que sur le plan technique, le rapatriement offre la solution la plus sûre, la plus sécuritaire et la plus rapide d'éliminer de façon permanente ces matières, ce qui empêchera du même coup qu'on transfère cette responsabilité aux prochaines générations de Canadiens.

Les LNC seront chargés du rapatriement des matières d'UHE et ils se sont engagées à s'assurer que les préoccupations au sujet de la sûreté et de la sécurité de ce projet sont entendues et que de l'information sera transmise rapidement à mesure que le projet avancera.

FAQs       Faits        Les contenants de transport

Une initiative mondiale

Depuis 1996, on a retiré 3 500 kilogrammes d'UHE et de plutonium dans le cadre de l'Initiative de réduction de la menace mondiale. Des piles de stockage d'UHE ont été retirées dans 22 pays : Autriche, Brésil, Bulgarie, Chili, Colombie, Danemark, Grèce, Lettonie, Libye, Mexique, Philippines, Portugal, Roumanie, Serbie, Slovénie, Corée du Sud, Espagne, Suède, Taiwan, Thaïlande, Turquie et Ukraine.

Pays qui ont réussi à rapatrier tout leur UHE dans le pays d'origine (États-Unis ou Russie)
  
Carte