Réussites

Semaine fructueuse à « l’école » ZED-2

Notre organisation encourage depuis longtemps l’enseignement scientifique, en enrichissant les programmes d’études, stimulant l’emploi étudiant au moyen de programmes coopératifs et d’emplois d’été, renforçant la recherche postdoctorale et ouvrant l’accès à nos installations et à notre expertise uniques. L’école de la sécurité et des instruments du réacteur ZED-2, administrée par la Direction générale de la physique appliquée, est un bon exemple de la façon dont les LNC poursuivent cette tradition. 

(15 décembre 2016) Les LNC jouent un rôle déterminant pour ce qui est d’attirer, de perfectionner et de conserver un personnel hautement qualifié au Canada dans le domaine de la science et de la technologie nucléaires. L’école de la sécurité et des instruments du réacteur ZED-2, administrée par la Direction générale de la physique appliquée, a sans conteste accompli brillamment sa mission par suite des activités organisées du 5 au 9 décembre. 

Depuis sa fondation en 2011, l’école a fourni d’excellentes occasions aux étudiants d’interagir avec des chercheurs et professionnels éminents dans le domaine de la science et de la technologie nucléaires par le biais de conférences et de séances pratiques. Parmi les conférenciers de cette année, soulignons des professeurs de l’Institut universitaire de technologie de l’Ontario, de l’Université McMaster et de l’Université de la Saskatchewan, ainsi que deux professionnels de l’industrie CANDU et de la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN). Il y a eu aussi des experts provenant des directions générales suivantes des LNC : Physique appliquée, Physique informatique, Développement de combustibles et Diffusion des neutrons. Au total, 16 étudiants ont été sélectionnés à l’Université McMaster, à l’École polytechnique de Montréal, à l’Université Carleton, à l’Université Memorial de Terre-Neuve, à l’Ontario Power Generation, à la CCSN ainsi que trois professionnels subalternes des LNC. Nous remercions la Société nucléaire canadienne (SNC) et le Réseau d’excellence universitaire en génie nucléaire pour l’octroi de bourses à quatre étudiants universitaires. 

Parmi les thèmes des conférences de cette année, soulignons la physique des réacteurs, les données nucléaires, la validation des codes, la description des réacteurs ZED-2/NRU/CANDU/McMaster, l’analyse nucléolégale, l’irradiation des aliments, les instruments nucléaires, la diffusion des neutrons et la tomographie muonique. Les séances pratiques ont comporté deux volets. Lors de la séance sur le fonctionnement des réacteurs, les étudiants ont eu l’occasion unique d’observer le réacteur ZED-2 approcher et finalement atteindre la criticité, puis d’acquérir des connaissances de première main sur la détection radioactive en rapport avec les instruments nucléaires et le contrôle de la radioactivité. Lors des séances de simulation, les étudiants ont pu apprendre sur les méthodes et les algorithmes les plus récents employés en simulation neutronique, élément crucial de l’analyse des réacteurs nucléaires sur le plan de la conception et de la sécurité, en utilisant des codes modernes de transport neutronique, comme Serpent, MCNP et KENO. Les étudiants ont pu également effectuer une visite de la zone surveillée, y compris le réacteur NRU, les installations de cellules de combustibles et de matières fissibles et les laboratoires de thermohydraulique.

Depuis 2011, l’école ZED-2 a accueilli plus d’une centaine d’étudiants. Ceux-ci ont toujours eu des commentaires positifs vis-à-vis de l’institution. De nombreux étudiants se sont montrés impressionnés non seulement par la possibilité unique d’observer le fonctionnement d’un réacteur nucléaire, mais également par le large éventail des sujets traités lors des conférences organisées par l’école. Certains étudiants de l’école se sont même joints à Énergie atomique du Canada limitée (EACL) et aux LNC après l’obtention de leur diplôme universitaire. L’école permet également aux LNC de faire montre de leurs capacités, que les étudiants peuvent ramener dans leurs organisations et intégrer dans leur future carrière. La demande d’inscription semble augmenter, et nous prévoyons continuer à remplir le mandat que nous a confié le gouvernement fédéral consistant à former un personnel hautement qualifié en mettant sur pied une autre école ZED-2 dans un avenir rapproché.