Réussites

Cadre pancanadien en matière de croissance propre et de changement climatique

Plus tôt cette semaine, le premier ministre a entériné un cadre pancanadien historique pour la lutte contre le changement climatique. Il s’agit d’une stratégie visant à aider le Canada à s’acquitter de ses engagements internationaux dans le cadre de l’Accord de Paris. L’objectif? Réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 30 % d’ici 2030 (par rapport à nos niveaux de 2005). 

Comment les Laboratoires nucléaires canadiens s’accordent-ils avec cette initiative? 

À l’heure actuelle, nous en sommes à l’étape finale du projet de conversion de notre centrale d’alimentation au pétrole lourd « Bunker C » qui fonctionnera désormais au gaz naturel et permettra de diminuer nos émissions de GES d’à peu près 30 % et d’éliminer de nombreux autres polluants. 

Nous collaborons actuellement avec la Société indépendante d’exploitation du réseau d’électricité (SIERE), notre fournisseur d’électricité, et un expert-conseil en énergie en vue de réaliser une étude sur l’efficacité énergétique, qui est intégrée à Vision 2026. Les résultats de cette étude permettront de parvenir à une solution pour réduire les coûts en énergie et améliorer l’efficacité énergétique aux laboratoires de Chalk River.