Réussites

Fin de la production régulière de molybdène 99 aux LNC

Le 31 octobre dernier, les LNC ont cessé leur production régulière de molybdène 99 à leurs Laboratoires de Chalk River (LCR). Il s’agit d’un jalon important dans la vie de notre organisme qui, pendant de nombreuses décennies, a été un des chefs de file mondial en production de radio isotopes et en recherches dans le domaine. Au sommet de la production, les LNC fournissaient des produits servant à plus de 20 millions de procédures diagnostiques partout dans le monde. 

Au cours des six dernières années, d’importants changements sont survenus dans la chaîne d’approvisionnement et, de manière plus générale, dans le domaine de la médecine nucléaire. De nouveaux producteurs ont fait leur apparition, des progrès ont été réalisés dans les nouvelles technologies de production, et les utilisateurs finaux du domaine médical ont modifié leurs façons de faire afin d’utiliser ce produit de manière plus économique. On pourrait dire que dans l’ensemble, ces changements, permettront d’assurer un approvisionnement adéquat partout dans le monde. 

Même s’il est important de reconnaître les réalisations, le dévouement et les sacrifices de tous ceux et celles qui, pendant de nombreuses années, ont maintenu ce lien vital de la chaîne d’approvisionnement en isotopes, il faut garder en tête que ce n’est pas la fin de notre participation. En effet, les LNC conserveront les compétences et les capacités nécessaires à la production de molybdène 99 afin d’être prêts à intervenir en cas de besoin jusqu’à mars 2018. Si le besoin se faisait sentir, le gouvernement du Canada pourrait demander aux LNC de reprendre leur production afin de répondre à une pénurie importante dans le marché qui ne pourrait être comblée d’une autre façon. Ainsi, les LNC sont prêts à intervenir. 

Les LNC continueront de contribuer à la santé des Canadiens et des citoyens d’autres pays en maintenant leur production d’un certain nombre d’autres radio-isotopes médicaux, dont le cobalt-60, l’iode 125 et l’yttrium-90, ainsi qu’en poursuivant leur programme de recherches en santé qui continue d’élargir nos connaissances et de faire avancer les options de traitement dans de nombreux domaines de la santé.