Communiqué de presse

Plus de 130 chefs de file mondiaux et professionnels des sciences de la santé visiteront les LNC

Les Laboratoires nucléaires canadiens feront découvrir leurs capacités en matière de radiobiologie et de sciences de la santé à une délégation de la conférence sur la radiothérapie alpha ciblée.

Chalk River, 29 mars 2019 – Les Laboratoires nucléaires canadiens (LNC), qui sont le principal organisme du Canada voué à la science et à la technologie nucléaire, sont heureux d’annoncer qu’ils accueilleront cette semaine plus de 130 chefs de file mondiaux et représentants des sciences de la santé dans les laboratoires de Chalk River pour une visite et une série de présentations sur la recherche en santé des LNC dans les domaines des sciences et des technologies nucléaires. Cette visite a lieu dans le cadre du 11e symposium international sur la radiothérapie alpha ciblée (RAC11), qui est une conférence organisée conjointement par les LNC et TRIUMF à Ottawa. Ce forum mondial offrira la chance aux représentants du milieu universitaire et de l’industrie de discuter des derniers développements techniques, réglementaires et cliniques dans le domaine de la thérapie radiopharmaceutique ciblée.

 Que ce soit au sein d’organismes universitaires et de recherche ou d’entreprises commerciales et groupes et associations d’intervention, la chance de visiter les installations uniques sur le campus de Chalk River a suscité l’intérêt d’intervenants de divers secteurs de la santé, comme des chercheurs, des scientifiques, des étudiants, des développeurs de médicaments, des représentants réglementaires et d’autres ambassadeurs de l’industrie. Pendant cette visite, les visiteurs auront la chance de découvrir plusieurs installations de pointe des LNC, y compris l’installation de recherche en biologie, le nouveau laboratoire de sciences des matériaux, les installations blindées et les laboratoires de chimie analytique, au sein desquelles divers projets dans le domaine des sciences de la santé.

 « Les LNC sont très heureux d’accueillir ces chefs de file mondiaux dans le domaine des sciences de la santé au sein du laboratoire nucléaire national du Canada, dont le campus a un riche historique en matière de médecine nucléaire et de lutte contre le cancer, indique Mark Lesinski, président et PDG des LNC. Plus d’un milliard de traitements ont été administrés au moyen d’isotopes médicaux produits dans les laboratoires de Chalk River. Cette visite met toutefois l’accent sur l’avenir et les efforts que nous déployons pour offrir la prochaine génération de radioisotopes, mieux comprendre les effets biologiques du rayonnement et contribuer à la création de nouvelles technologies et capacités pour améliorer la santé humaine. »

 L’an dernier, les LNC et TRIUMF ont annoncé la suite d’un partenariat stratégique concernant la production commerciale de l’actinium-225, un isotope médical rare qui pourrait servir de base pour un nouveau traitement révolutionnaire contre le cancer. Un isotope émettant des particules alpha et possédant une courte demi-vie, l’actinium-225, peut être combiné à une protéine ou à un anticorps qui cible spécifiquement les cellules cancéreuses, créant ainsi un traitement novateur qui parvient à éliminer les cellules cancéreuses avec une grande efficacité sans endommager les cellules saines.

 Les LNC s’emploient également à renforcer nos connaissances sur les effets des faibles de doses de rayonnement sur les humains, les effets sur la santé de l’absorption de radionucléides, les traitements thérapeutiques pour réduire les doses de rayonnement en cas d’absorption par l’humain de matière radioactive et la recherche visant à déterminer les autres utilisations du rayonnement qui pourraient être bénéfiques pour la santé humaine. Pour ce faire, les LNC mènent entre autres un projet visant à mieux comprendre les répercussions d’une exposition radiologique potentielle chez les astronautes et de la recherche pour déterminer l’incidence du rayonnement à faible dose sur les cellules souches. La technique utilisée dans le cadre de cette recherche en laboratoire montre des résultats très prometteurs pour prolonger la viabilité utile de ces cellules.

 « Les LNC sont associés aux isotopes médicaux, mais je crois que nos visiteurs seront impressionnés par la part de notre travail qui s’inscrit dans le domaine des sciences de la santé et ses applications dans divers domaines, comme la sécurité, l’exploration de l’espace, l’intervention en cas d’urgence et les soins de santé, souligne la Dre Kathryn McCarthy, vice-présidente de la recherche et du développement aux LNC. Grâce à la conférence RAC11 et cette visite, nous espérons créer un lien avec des organismes possédant des capacités complémentaires qui nous permettrait d’étudier le potentiel de la radiothérapie alpha ciblée pour diverses applications médicales et de cerner d’autres domaines de collaboration  en vue de créer de nouveaux traitements et des technologies novatrices. »

 La conférence RAC11 aura lieu du 1er au 5 avril 2019 à l’hôtel Fairmont Château Laurier à Ottawa. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la conférence, veuillez consulter le site www.tat11.com ou suivre le compte Twitter @tat_11_2019. Pour en savoir davantage sur les LNC et leur travail relatif à la radiothérapie alpha ciblée et à la radiobiologie, consultez le site www.cnl.ca.

 Au sujet des LNC

 Les Laboratoires nucléaires canadiens sont un chef de file mondial en technologie et en sciences nucléaires qui offrent des capacités et des solutions uniques dans une gamme d’industries. En participant activement à des travaux de recherche et de développement dirigés par l’industrie dans les domaines du nucléaire, des transports, de la technologie propre, de l’énergie, de la défense, de la sécurité, et des sciences de la vie, nous offrons des solutions qui maintiennent la compétitivité de ces secteurs sur la scène internationale.

 Grace à des investissements réguliers dans de nouvelles installations et un mandat précis, les Laboratoires nucléaires canadiens sont bien placés pour l’avenir. Une nouvelle norme de rendement appuyée par une solide culture de la sécurité est au cœur de toutes nos activités.

 Pour obtenir de plus amples renseignements sur la gamme complète de services offerts par les Laboratoires nucléaires canadiens, visitez le site http://www.cnl.ca/fr/home/default.aspx ou écrivez-nous à l’adresse communications@cnl.ca.

 -30-

Personne-ressource

Patrick Quinn

Directeur, Communications de l’entreprise

LNC, 1-866-886-2325