Communiqué de presse

Les LNC accueillent des représentants des Comtés de Renfrew et Pontiac aux laboratoires de Chalk River

Le laboratoire nucléaire national du Canada fait le point sur le programme de revitalisation du site de Chalk River, les grands projets et les possibilités de la chaîne d’approvisionnement pour les élus locaux.

Chalk River, le 18 février 2019 —Les Laboratoires nucléaires canadiens (LCN), le principal organisme canadien de science et de technologie nucléaires, sont heureux d’annoncer qu’ils ont accueilli aujourd’hui aux Laboratoires de Chalk River une délégation d’agents publics locaux et de représentants des comtés de Renfrew et de Pontiac pour une série de présentations sur leurs opérations et activités. Entre autres sujets abordés lors de la séance d’information et de la visite des lieux, les LNC ont fait le point sur leurs programmes de science et de technologie nucléaires, le programme de revitalisation du site des Laboratoires de Chalk River, les grands projets de restauration environnementale des LNC et les possibilités d’approvisionnement pour les entreprises et fournisseurs locaux.

Dans l’ensemble, les LNC ont accueilli plus de 30 visiteurs, au nombre desquels des représentants de 12 municipalités du comté de Renfrew et de la ville de Pembroke, dont Sue D’Eon, la nouvelle mairesse de Deep River, et des représentants des municipalités du comté de Pontiac, dont Jane Toller, la préfète de la MRC de Pontiac.

« J’aimerais remercier tout le monde d’avoir pris le temps, malgré leur horaire chargé, d’être venu visiter le site aujourd’hui, pour en apprendre davantage sur les grands projets de recherche et les travaux commerciaux en cours aux Laboratoires de Chalk River des LNC », a déclaré Mark Lesinski, président et directeur général du CNL. « C’est la première fois que les LNC accueillent au site de Chalk River des maires et des conseillers municipaux des deux comtés, Pontiac et Renfrew, ce qui est une excellente façon pour nous tous de faire connaissance et de mieux comprendre les défis auxquels nous sommes confrontés en tant que communauté et les possibilités qui s’offrent à nous. Tout le personnel des LNC travaille d’arrache-pied pour élargir nos activités commerciales et bâtir un avenir prometteur pour notre entreprise, ce qui profite aux résidents et aux entreprises locales, et je crois que ce message a trouvé écho chez nos invités aujourd’hui. »

L’un des nombreux sujets abordés au cours de la visite était le plan de modernisation sur dix ans du campus des Laboratoires de Chalk River. Financé grâce à un investissement de 1,2 milliard de dollars de la part d’Énergie atomique du Canada limitée (EACL) au nom du gouvernement du Canada, ce programme d’immobilisations vise à transformer le site en un laboratoire nucléaire national durable et de calibre mondial. Une fois terminé, le site répondra aux besoins du gouvernement du Canada en matière de recherche et à l’évolution des besoins scientifiques et technologiques de l’industrie nucléaire canadienne et mondiale. Il est conçu pour stimuler la croissance commerciale à mesure que l’entreprise passera à d’autres domaines de travail.

Les LNC ont également discuté leur quête de nouvelles technologies et de nouveaux services dans le cadre de la transformation, dont le déploiement de petits réacteurs modulaires au Canada et l’utilisation de l’hydrogène pour décarboniser le secteur des transports du pays. Ils ont aussi fait part de leur intention de poursuivre les travaux liés à la production commerciale de l’Actinium-225, un isotope médical rare qui pourrait servir de base à de nouveaux traitements révolutionnaires contre le cancer. Cette forme de thérapie combine des isotopes émetteurs de particules alpha à une protéine ou un anticorps qui cible spécifiquement les cellules cancéreuses, créant ainsi un nouveau traitement extrêmement efficace pour tuer les cellules cancéreuses sans endommager les cellules saines environnantes.

« En tant que l’un des plus grands employeurs de la région, les LNC ont un impact économique énorme sur la vallée de l’Outaouais, et leur succès profite à tous les habitants des comtés de Renfrew et de Pontiac », a déclaré Sue D’Eon, mairesse de la ville de Deep River. « Mais il est également important de reconnaître que leur travail va au-delà de nos collectivités locales et améliore la vie de tous les Canadiens dans des domaines comme la santé publique, la sécurité nucléaire et l’énergie propre. J’ai été ravie que les CNL reçoivent des agents publics locaux aujourd’hui; c’est une bonne façon pour nous de comprendre les nombreux projets actuellement en cours aux Laboratoires de Chalk River. »

Enfin, les participants ont également reçu une mise à jour sur les activités d’assainissement environnemental des LNC. Entre autres responsabilités, les LNC gèrent les responsabilités nucléaires aux Laboratoires de Chalk River au nom d’EACL. Cela comprend la planification et l’exécution d’un certain nombre de grands projets d’assainissement de l’environnement, y compris le projet de l’installation de gestion de déchets près de la surface (IGDPS) et le projet de fermeture du réacteur nucléaire de démonstration (NDP), qui font tous deux l’objet d’un examen environnemental public.

Pour de plus amples renseignements sur CNL, y compris ses projets d’assainissement environnemental, ses programmes de recherche et la revitalisation du site de Chalk River, veuillez consulter le site www.cnl.ca.

À propos des LNC

Les Laboratoires nucléaires canadiens sont un chef de file mondial en science et technologie nucléaires qui offre des capacités et des solutions uniques dans une vaste gamme d’industries. Nous participons activement à la recherche et au développement axés sur l’industrie dans les domaines du nucléaire, des transports, des technologies propres, de l’énergie, de la défense, de la sécurité et des sciences de la vie, et nous fournissons des solutions qui permettent de maintenir la compétitivité internationale de ces secteurs.

Grâce à des investissements continus dans de nouvelles installations et un mandat précis, les Laboratoires nucléaires canadiens sont bien placés pour l’avenir. Une nouvelle norme de rendement appuyée par une solide culture de sécurité est au cœur de toutes nos activités.

Pour de plus amples renseignements sur la gamme complète des services offerts par les Laboratoires nucléaires canadiens, veuillez consulter le site www.cnl.ca ou communiquer avec cnl.ca.

-30 —

Personne-ressource :

Patrick Quinn

Directeur, Communications de l’entreprise

LNC, 1-866-886-2325