Communique de presse

L’école du réacteur des LNC aide à préparer la prochaine génération des chefs de file en ingénierie et en sciences nucléaires

Un programme unique offre une occasion sans pareil pour les étudiants ou jeunes professionnels en physique, en instrumentation et en sécurité des réacteurs

Chalk River, ON, le 20 avril 2018 – Les Laboratoires nucléaires canadiens (LNC), la première organisation canadienne en science et technologie nucléaires, ont le plaisir d’annoncer qu’ils seront l’hôte de la neuvième École de la sécurité et des instruments du réacteur ZED-2 aux laboratoires de Chalk River du 14 au 18 mai 2018. Ce programme d’une semaine offre aux étudiants et aux jeunes professionnels en physique des réacteurs, en ingénierie nucléaire, en instrumentation nucléaire et en disciplines connexes l’occasion d’apprendre directement auprès de praticiens nucléaires expérimentés, y compris des scientifiques et des opérateurs. 

L’École de la sécurité et des instruments du réacteur ZED-2 présentera à la prochaine génération d’ingénieurs et de scientifiques spécialisés en nucléaire du Canada les installations, les techniques et les secteurs de recherche actuels en physique de réacteur expérimentale, en sécurité des réacteurs et en instrumentation nucléaire. Le contenu s’adresse aux étudiants des cycles supérieurs qui étudient dans les disciplines liées au nucléaire, mais on y accueille aussi des étudiants et des praticiens, quel que soit leur niveau d’expérience. À l’école, des cours formels sont donnés le matin, présentés par des membres de l’équipe de recherche des LNC et des experts de l’extérieur, suivis par des démonstrations et des séances pratiques l’après-midi, ce qui donne aux étudiants l’occasion de passer du temps au réacteur ZED-2 (réacteur de recherche à deutérium à énergie nulle), ainsi qu’à d’autres installations nucléaires réparties sur le campus.

« Les Laboratoires nucléaires canadiens ont une longue histoire d’appui à l’éducation en sciences », explique Esther Zdolec, Vice-Présidente des Ressources humaines. « Grâce à l’enrichissement du programme d’étude des écoles, l’emploi d’étudiants dans le cadre de leurs programmes coop et d’emplois d’été, en facilitant la recherche postdoctorale, ou en permettant l’accès à notre expertise et à nos installations uniques dans des événements comme l’« École ZED-2 », les LNC aident à inspirer les jeunes chercheurs et à perfectionner de jeunes professionnels intéressés à faire carrière dans le domaine de la technologie nucléaire. » 

Le plus grand et le plus abouti des complexes nucléaires du Canada, les Laboratoires de Chalk River proposent un équipement unique permettant d’offrir ce programme enrichissant. Les séances comprendront l’observation des opérations et des expériences du ZED-2, ainsi que l’utilisation de techniques de simulation de réacteur, la tomographie par muons et la détection du rayonnement. L’école comprend aussi une visite de plusieurs installations connexes de Chalk River, un souper avec un conférencier invité et une conférence publique en soirée sur un sujet d’intérêt général.

En 2017, les LNC ont publié leur stratégie à long terme, un ambitieux plan de dix ans qui positionne l’organisation comme chef de file mondial en science et en technologie nucléaires. Pendant cette période, on prévoit que le personnel de recherche des LNC pourrait connaître une croissance de plus de 20 pour cent. L’organisation travaille activement pour attirer et perfectionner l’équipe hautement qualifiée dont elle aura besoin afin de réaliser sa vision pour elle-même et pour le secteur nucléaire canadien. L’école donne aux participants la chance de voir à quoi pourrait ressembler une carrière future en science nucléaire et plusieurs participants antérieurs à l’école du ZED-2 ont trouvé depuis un employé aux LNC. 

« Dans les années précédentes, nous avons accueilli à l’école des étudiants et de jeunes professionnels de partout au Canada et aux États-Unis », explique Luke Yaraskavitch, physicien et membre du comité organisateur. « Il n’y a vraiment aucun autre endroit au Canada où des étudiants peuvent marcher sur le dessus d’un réacteur nucléaire, vivre en direct le “passage à la criticité” lorsqu’un réacteur commence à fonctionner, ou interagir avec un si vaste éventail de chercheurs et de praticiens dans le domaine de la science et de la technologie nucléaires. Pour les jeunes professionnels qui s’intéressent aux opérations dans un réacteur, c’est une occasion d’en apprendre plus sur les recherches qui sous-tendent les centrales nucléaires, alors que pour les jeunes scientifiques, c’est une occasion d’élargir leur expérience à d’autres technologies et capacités. »

Le ZED-2 des LNC est un réacteur polyvalent de recherche de faible puissance, à réservoir modéré à l’eau lourde, qui a atteint la criticité la première fois en 1960. Le pas variable du réacteur et la facilité d’accès à son cœur, ainsi que les installations de comptage qui y sont associées font en sorte que ce réacteur est un outil idéal pour effectuer des mesures physiques et des études sur le combustible. Puisque le modérateur est propre et que son activité est extrêmement faible, les étudiants profitent d’un accès presque sans précédent au réacteur.

Le réacteur ZED-2 a été utilisé pour confirmer la conception de la physique de tous les réacteurs de puissance du Canada. Aujourd’hui, le ZED-2 appuie le développement de réacteurs et de cycles de combustibles avancés. Enfin, le ZED-2 est également utilisé pour la mise au point, la caractérisation et l’étalonnage des détecteurs de flux à l’intérieur et à l’extérieur du cœur destinés aux réacteurs de puissance.

Si vous voulez plus d’information veuillez visiter le site à l’adresse www.cnl.ca/zed2school.

À propos des LNC 

Les Laboratoires Nucléaires Canadiens sont un chef de file mondial en technologie et en science nucléaires qui offrent des capacités et des solutions uniques dans une gamme d’industries. En participant activement à des travaux de recherche et de développement dirigés par l’industrie dans les domaines du nucléaire, des transports, de la technologie propre, de l’énergie, de la défense, de la sécurité, et des sciences de la vie, nous offrons des solutions qui maintiennent la compétitivité de ces secteurs sur la scène internationale.

Grâce à des investissements réguliers dans de nouvelles installations et un mandat précis, les Laboratoires Nucléaires Canadiens sont bien placés pour l’avenir. Une nouvelle norme de rendement appuyée par une solide culture de la sécurité est au cœur de toutes nos activités.

Pour de plus amples renseignements sur la gamme complète de services des Laboratoires Nucléaires Canadiens, veuillez visiter le site www.cnl.ca ou écrivez-nous à l’adresse communications@cnl.ca.