Communiqué de presse

Les LNC accueillent les fournisseurs de PRM et les représentants de la chaîne d’approvisionnement nucléaire canadienne à une quatrième table ronde

Les laboratoires nucléaires nationaux du Canada facilitent les discussions de collaboration entre fournisseurs et représentants de la chaîne d’approvisionnement à la quatrième table ronde des fournisseurs de petits réacteurs modulaires

Chalk River (Ontario) – Le 7 novembre 2018 – Les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC), principal organisme de science et de technologie nucléaires du pays, sont heureux d’annoncer qu’ils ont facilité les discussions entre les fournisseurs de petits réacteurs modulaires (PRM) et les représentants de la chaîne d’approvisionnement nucléaire canadienne au cours de leur quatrième table ronde des fournisseurs de PRM tenue aujourd’hui en marge de la Conférence sur la quatrième génération et les petits réacteurs (G4SR) à Ottawa, au Canada. Organisée avec l’Organisation des industries nucléaires du Canada (OCNI), la table ronde était la quatrième d’une série réunissant des chefs de file mondiaux en science et technologie nucléaires pour discuter des progrès de la prochaine génération des technologies d’énergie propre.

Précédée par une activité de jumelage organisée par l’OCNI qui visait à faire se rencontrer les concepteurs de réacteurs et les fournisseurs canadiens, la table ronde a permis de discuter des exigences, des capacités et des domaines de coopération possible pour déployer les PRM au Canada. En particulier, les discussions ont porté sur les avantages de la chaîne d’approvisionnement du Canada pour appuyer le déploiement de parcs de réacteurs, ainsi que sur les plus récents progrès techniques en matière de construction et de fabrication.

« Les PRM sont une source d’énergie sûre, fiable et faible en carbone, et leurs caractéristiques uniques pourraient en faire une technologie unificatrice ici au Canada, a commenté Mark Lesinski, président et chef de la direction des LNC. Les PRM sont idéaux pour les endroits éloignés, comme les sites miniers, les sites d’exploitation des sables bitumineux ou les collectivités consentantes dont l’alimentation en électricité provient de génératrices alimentées au diesel. Ils peuvent aussi être déployés parallèlement à des sources d’énergie renouvelable, comme l’éolien et le solaire, pour offrir une alimentation de base fiable en complément à ces formes d’énergie intermittentes. Heureusement, le Canada possède une chaîne d’approvisionnement nucléaire très bien établie et un bassin dynamique d’entreprises compétentes et novatrices, ce qui lui confère un avantage particulier pour déployer cette nouvelle technologie. »

Les LNC continuent de renforcer leur expertise et leur infrastructure pour appuyer le développement des technologies de PRM. La flexibilité que proposent les nouvelles conceptions permet une vaste gamme d’applications au-delà de la production d’électricité, notamment le jumelage des PRM avec des sources renouvelables intermittentes comme l’énergie solaire ou éolienne pour assurer la fiabilité du réseau. L’énergie provenant d’un PRM pourrait également être utilisée pour la production d’hydrogène, le chauffage urbain et le dessalement, ou dans des procédés industriels qui nécessitent chaleur et électricité. D’après les réponses à la demande de déclaration d’intérêt lancée par les LNC pour obtenir les réactions de la communauté canadienne et internationale à son programme de PRM, on s’entend largement sur le fait que l’établissement d’une industrie de PRM au Canada entraînerait d’importants avantages économiques pour le pays, particulièrement au sein de la chaîne d’approvisionnement nucléaire.

« Les LNC se positionnent comme chef de file mondial de cette technologie émergente, ce qui pourrait offrir des avantages considérables aux fournisseurs canadiens, a expliqué Corey McDaniel, vice-président du développement des affaires des LNC. Le Canada a l’occasion de développer une industrie mondiale grâce à cette technologie, qui se traduit par une augmentation des emplois au Canada, une augmentation des recettes fiscales, des investissements étrangers accrus et une innovation accrue. Faciliter les discussions entre les fournisseurs de PRM et les représentants de la chaîne d’approvisionnement canadienne est une étape importante dans le déploiement. »

L’essor des PRM et des technologies de pointe en matière de réacteurs prend de l’ampleur au Canada. Coorganisée par les LNC et la Société nucléaire canadienne, la conférence G4SR a aussi servi de tribune au gouvernement du Canada pour lancer le rapport du projet de feuille de route des PRM du Canada. Lancée en 2017, la feuille de route est l’aboutissement d’un programme de dix mois de mobilisation de l’industrie nucléaire et des éventuels utilisateurs finaux consentants, comme les collectivités nordiques et autochtones et les acteurs de l’industrie des ressources, afin d’envisager la voie à suivre à l’échelle nationale pour ces nouvelles technologies nucléaires.

Pour en savoir plus au sujet du programme des PRM des LNC, y compris du projet d’implantation d’un réacteur de démonstration sur un site géré par les LNC, nous vous invitons à consulter le site www.cnl.ca/smr.

À propos des LNC 

Les Laboratoires Nucléaires Canadiens, chef de file mondial en sciences et en technologies nucléaires, offrent des capacités et des solutions uniques à un vaste éventail d’industries. En participant activement à des travaux de recherche et de développement dirigés par l’industrie dans les secteurs du nucléaire, des transports, de la technologie propre, de l’énergie, de la défense, de la sécurité et des sciences de la vie, nous offrons des solutions qui maintiennent la compétitivité de ces secteurs sur la scène internationale.

Grâce à des investissements réguliers dans de nouvelles installations et à un mandat précis, les Laboratoires Nucléaires Canadiens sont bien positionnés pour l’avenir. Une nouvelle norme de rendement appuyée par une solide culture de sécurité est au cœur de toutes leurs activités.

Pour de plus amples renseignements sur la gamme complète de services offerts par les Laboratoires Nucléaires Canadiens, veuillez consulter leur site Web à www.cnl.ca ou communiquer avec eux par courriel à communications@cnl.ca.

-30-

Personne ressource

Patrick Quinn
Directeur, Communications de l’entreprise
LNC, 1-866-886-2325