Communiqué de presse

Les LNC ont obtenu un permis d’exploitation de 10 ans pour le campus de Chalk River

Avec un nouveau permis d’exploitation, le Laboratoire nucléaire national du Canada est prêt à revitaliser les Laboratoires de Chalk River et à élargir ses programmes de sciences et de technologie 

Chalk River (Ontario), le 29 mars 2018 – Les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC), principale organisation des sciences et des technologies nucléaires du Canada, ont annoncé aujourd’hui que la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN), l’organisme fédéral responsable de la sûreté nucléaire, a approuvé la demande des LNC de renouveler le permis d’exploitation de leur campus nucléaire des Laboratoires de Chalk River. Le nouveau permis est valide jusqu’au 31 mars 2028, un délai de dix ans qui s’harmonise avec la stratégie à long terme des LNC, qui positionnera l’organisation comme chef de file mondial au chapitre des sciences et des technologies nucléaires. 

« Il s’agit d’une nouvelle exceptionnelle pour l’avenir des Laboratoires Nucléaires Canadiens, des professionnels qui travaillent fort sur notre campus de Chalk River et de façon plus générale, pour nos collectivités locales ici dans la vallée de l’Outaouais et l’industrie nucléaire au Canada », a déclaré Mark Lesinski, président-directeur général des LNC. « Notre demande était fondée sur un bilan solide en matière de sécurité et de performance environnementale; ce nouveau permis reflète à la fois nos efforts actuels et nos plans d’avenir pour créer un laboratoire national plus fort, plus résilient et plus durable doté d’un bassin de talents, d’installations et d’une infrastructure revitalisés. »

L’approbation du permis des LNC fait suite à un vaste processus de demande qui comprenait une audience de trois jours à Pembroke (Ontario) pendant laquelle les LNC ont répondu à des questions techniques détaillées à propos de leurs antécédents en matière de sécurité et de leur rendement opérationnel. Dans le cadre de ce processus, les résidents locaux, les membres du public et les groupes autochtones ont eu l’occasion de commenter la demande des LNC au moyen de mémoires écrits et de présentations orales. L’engagement des LNC à l’égard de la santé et de la sécurité, leur programme de protection de l’environnement, leur modèle d’exploitation et leurs pratiques de gestion des déchets n’étaient que quelques-uns des nombreux sujets abordés en détail au cours de l’audience. 

Le permis et le manuel des conditions de permis qui l’accompagne établissent fermement le cadre de réglementation en vertu duquel le site continuera d’être exploité à mesure que les LNC poursuivront leur transformation.

L’une des principales préoccupations soulevées pendant la période d’examen public était le désir d’accroître la participation du public si un permis d’exploitation de 10 ans était accordé. En plus de la prestation continue de notre programme d'information et de divulgation publiques, cette licence comprend également l'exigence d'un rapport complet à mi-parcours (2023) et de rapports annuels de supervision réglementaire par le personnel de la CCSN. Ces réunions seront ouvertes au public et la CCSN encourage les groupes autochtones et les membres du public à y participer. Les LNC se réjouissent de ces occasions de renforcer la confiance du public dans ses activités et continueront de développer son programme d'engagement du public dans les années à venir.

« Il est important pour tout le monde aux LNC que nous soyons de bons voisins responsables envers nos amis dans la vallée de l’Outaouais », a commenté M. Lesinski dans son mot de la fin à l’audience. « Nous sommes conscients que les gens de nos collectivités ont à cœur l’avenir des Laboratoires de Chalk River et la protection de l’environnement que nous partageons. Nous nous soucions aussi beaucoup de l’avenir du site et de la terre, et je veux que tous les intervenants sachent que nous entendons et partageons vos préoccupations. »

« L’audience sur le permis est une excellente occasion pour le public et les groupes autochtones de participer au processus de réglementation et de se faire entendre. Nous accueillons favorablement la décision de la CCSN, qui tient compte du bilan des LNC en matière de sécurité ainsi que des demandes de transparence et de participation des intervenants et des groupes autochtones au processus », a déclaré Richard Sexton, président et premier dirigeant d’Énergie atomique du Canada limitée (EACL). « Nous sommes convaincus que les LNC continueront d’exploiter les Laboratoires de Chalk River d’EACL en toute sécurité, dans le plus grand respect de la protection du public, des travailleurs et de l’environnement. »

Le permis est accompagné d’un manuel des conditions de permis mis à jour qui fournit des explications détaillées, des critères de vérification de la conformité et des directives pour les nombreuses conditions de permis dans 14 domaines de sûreté et de réglementation. 

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les LNC et pour consulter la stratégie à long terme de l’entreprise, veuillez consulter le site www.cnl.ca. 

À propos des LNC 

Les Laboratoires Nucléaires Canadiens sont un chef de file mondial en technologie et en sciences nucléaires qui offre des capacités et des solutions uniques dans une gamme d’industries. En participant activement à des travaux de recherche et de développement dirigés par l’industrie dans les domaines du nucléaire, des transports, de la technologie propre, de l’énergie, de la défense, de la sécurité, et des sciences de la vie, nous offrons des solutions qui maintiennent la compétitivité de ces secteurs sur la scène internationale.

Grâce à des investissements réguliers dans de nouvelles installations et à un mandat précis, les Laboratoires Nucléaires Canadiens sont en bonne posture pour l’avenir. Une nouvelle norme de rendement appuyée par une solide culture de la sécurité est au cœur de toutes nos activités.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la gamme complète de services offerts par les Laboratoires Nucléaires Canadiens, veuillez consulter le site www.cnl.ca ou écrivez-nous à l’adresse communications@cnl.ca.

-30-

Personne-ressource

Patrick Quinn Directeur 
Communications de l’entreprise
LNC, 1 866 886 2325