Communiqué de Presse

Les LNC entament une audience publique sur leur demande de permis

Un permis d’exploitation de dix ans permettra la prestation de programmes de sciences nucléaires de premier plan et la revitalisation continue du campus des Laboratoires de Chalk River.

Chalk River (Ontario), 22 janvier 2018 – Les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC), soit la principale organisation des sciences et des technologies nucléaires du Canada, comparaîtront devant la Commission canadienne de sûreté nucléaire (organisme fédéral responsable de la sûreté nucléaire), pour trois jours  à partir du 23 janvier, afin de discuter de leur demande de permis valide pendant dix ans afin d’exploiter les Laboratoires de Chalk River. Ce permis cadre avec la stratégie à long terme des LNC, soit un plan décennal permettant à l’organisation de devenir un chef de file mondial dans le domaine des sciences et des technologies nucléaires, d’être productive et rentable, d’être respectée pour ses capacités scientifiques et d’accueillir des experts mondiaux dans un campus moderne axé sur la collaboration.

« Notre demande repose sur de solides antécédents de sécurité et de rendement environnemental ainsi que sur les améliorations apportées dans plusieurs domaines importants, explique Mark Lesinski, président et PDG. Ce permis nous offrirait la stabilité et la certitude dont nous avons besoin pour une planification opérationnelle à long terme et une transition alors que nous continuons d’exploiter en toute sécurité le site pendant la période proposée ».

La stratégie à long terme des LNC comprend une mission scientifique et technologique renouvelée qui reflète les priorités mondiales. Celle-ci est réalisée parallèlement à la construction de nouvelles infrastructures, au déclassement progressif des installations redondantes et à la prise d’importantes mesures de remise en état environnementales. Ce plan se fonde sur l’engagement financier qu’a pris le gouvernement par l’entremise d’Énergie atomique du Canada limitée (EACL), le propriétaire du site. 

Au cours des prochaines années, les LNC construiront un centre de recherche avancé sur les matériaux nucléaires, un bâtiment qui accueillera de nouvelles installations blindées et plusieurs laboratoires actifs de pointe où de la recherche avec des matières actives ou irradiées sera réalisée. Les LNC amélioreront également le site grâce à un nouveau poste électrique et de meilleurs services de gaz naturel, conduits d’eau potable et systèmes d’égout sanitaire, ce qui améliorera ultimement la sûreté et la fiabilité des systèmes en place. Les LNC construiront des installations plus modernes et écoénergétiques dans lesquelles seront réalisées les activités d’entretien et d’exploitation et qui hébergeront les services de logistique et de sécurité ainsi qu’un nouveau centre d’affaires.

La période à venir couverte par le permis permettrait également d’atteindre les objectifs en matière de sciences et de

  • l’installation d’un nouveau petit réacteur modulaire sur le site des Laboratoires de Chalk River d’ici 2026; 
  • la création et la mise à l’essai d’ici 2022 d’un ensemble de composés d’alpha immunothérapie ciblée, une nouvelle technique de production d’isotopes médicaux; 
  • l’élargissement de notre programme sur l’hydrogène afin de devenir un chef de file dans la démonstration du transport en vrac fonctionnant à l’hydrogène d’ici 2020; 
  • la démonstration d’un nouveau concept poussé de fabrication de combustible d’ici 2020; 
  • la création, la commercialisation et le déploiement d’un système de détection des intrusions informatiques et d’atténuation de celles-ci d’ici 2022. 

 

L’allongement de la période visée par le permis, chose courante dans l’industrie, reflète également le rendement des LNC au cours de la dernière période couverte par le permis et son engagement à s’améliorer continuellement. 

« Les LNC affichent un excellent rendement en ce qui a trait à la sécurité, à la sûreté et à la protection de l’environnement et a apporté des améliorations dans plusieurs domaines importants, souligne Dave Cox, agent principal du nucléaire. Pendant la dernière période couverte par le permis, les LNC ont mis en œuvre de nouveaux programmes et processus connexes qui ont permis d’améliorer considérablement la sûreté et la fiabilité opérationnelles. Nous avons également apporté des changements physiques, comme la mise à niveau et l’installation de nombreux nouveaux équipements améliorant la sûreté et la sécurité. Finalement, par l’entremise de notre programme exhaustif d’investissements des capitaux, nous avons contribué à d’autres mises à niveau des infrastructures qui améliorent la sécurité et la fiabilité des opérations.

Ce rendement est attribuable à nos programmes bien établis fondés sur des décennies d’expérience et à une récente injection de pratiques exemplaires internationales issues du cadre pour les entreprises appartenant à l’État et exploitée par un entrepreneur, ajoute Lesinski. Ce rendement exemplaire appuie fortement notre demande de permis pour une période de dix ans ».

Pour en apprendre davantage sur la stratégie à long terme des LNC, la revitalisation des Laboratoires de Chalk River ou l’examen des actuelles exigences en matière de déclaration du rendement environnemental ou réglementaire, consultez le site www.cnl.ca.

Au sujet des LNC

Les Laboratoires nucléaires canadiens sont un chef de file mondial en technologie et en sciences nucléaires qui offre des capacités et des solutions uniques dans une gamme d’industries. En participant activement à des travaux de recherche et de développement dirigés par l’industrie dans les domaines du nucléaire, des transports, de la technologie propre, de l’énergie, de la défense, de la sécurité et des sciences de la vie, nous offrons des solutions qui maintiennent la compétitivité de ces secteurs sur la scène internationale.

Grâce à des investissements réguliers dans de nouvelles installations et un mandat précis, les LNC sont bien placés pour l’avenir. Une nouvelle norme de rendement appuyée par une solide culture de la sécurité est au cœur de toutes nos activités.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la gamme complète de services des LNC, veuillez consulter le site www.cnl.ca ou envoyer un courriel à l’adresse suivante : communications@cnl.ca.

Personne-ressource

Patrick Quinn
Directeur des communications 
LNC, 1-866-886-2325