Communique de presse

Les Laboratoires Nucléaires Canadiens célèbrent une année 2018 couronnée de succès

Les LNC terminent une autre année bien remplie avec des progrès continus dans la revitalisation des campus, la réalisation des projets d’assainissement de l’environnement et la recherche scientifique.

Chalk River, Ont. – Le 20 décembre 2018 – Les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LCN), le principal organisme de science et de technologie nucléaires du Canada, sont heureux de célébrer la fin d’une autre année fructueuse. « Alors que nous nous tournons vers 2019, je suis très fier de l’équipe et de l’excellent travail que nous avons accompli au cours de la dernière année », a déclaré Mark Lesinski, président et chef de la direction des LNC. « Nous établissons des liens plus étroits avec nos partenaires de la chaîne d’approvisionnement, ainsi qu’avec nos intervenants locaux, les communautés autochtones et nos collaborateurs internationaux. Nos installations sont de plus en plus efficaces et respectueuses de l’environnement, et des investissements sont en cours pour réduire l’empreinte environnementale de nos activités et régler les passifs historiques. De plus, nous construisons un nouveau campus moderne pour attirer et retenir les meilleurs et les plus brillants esprits de la science nucléaire, tout en fournissant les résultats exigés par nos clients commerciaux du monde entier. »

Avec une équipe de plus de 3 000 employés travaillant sur les campus de recherche et les sites de projets partout au pays, nous avons obtenu de nombreuses réalisations dignes de reconnaissance, notamment :

• Le paysage du site des Laboratoires de Chalk River a considérablement changé. Au cours des dernières années, LNC a déclassé et démoli 67 bâtiments et structures, sur près de 173 000 pieds carrés, et neuf bâtiments ont été déclassés cette année seulement. Collectivement, ces travaux représentent le retrait de plus de 75 millions de dollars en passifs historiques et ouvrent la voie au nouveau campus des sciences et de la technologie qui est en construction.

• Les premiers travaux préparatoires à la construction de trois nouveaux bâtiments sur le campus de Chalk River sont en cours : le centre d’affaires, le centre logistique et le centre de soutien. Ces dépenses en immobilisations s’inscrivent dans le cadre d’une revitalisation plus vaste du site de Chalk River, rendue possible grâce à un investissement de 1,2 milliard de dollars du gouvernement du Canada et d’EACL.

• LNC a fait un pas audacieux vers la réalisation de sa vision d’implanter un petit réacteur modulaire de démonstration (SMR) d’ici 2026. Plus tôt cette année, LNC a annoncé le processus d’invitation à la mise en place destiné aux intervenants intéressés et a reçu des réponses de quatre participants à ce premier processus. Des évaluations sont en cours. • TRIUMF, le centre canadien d’accélération de particules, et LNC ont convenu d’établir un partenariat stratégique autour de la production commerciale d’actinium 225, un isotope médical rare qui pourrait servir de base à de nouveaux traitements novateurs contre le cancer.

• La Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN), l’organisme fédéral responsable de la sûreté nucléaire, a approuvé la demande des LNC de renouveler le permis d’exploitation de leur campus nucléaire des Laboratoires de Chalk River. Le nouveau permis est valide jusqu’au 31 mars 2028.L’approbation du permis des LNC fait suite à un vaste processus de demande qui comprenait une audience de trois jours à Pembroke (Ontario) pendant laquelle les LNC ont répondu à des questions techniques détaillées à propos de leurs antécédents en matière de sécurité et de leur rendement opérationnel.

• LNC a continué de participer à d’importantes conversations au sujet de ses projets d’assainissement de l’environnement à Chalk River, à Whiteshell et sur le site du réacteur NPD, en répondant aux commentaires et aux questions du public et des organismes de réglementation pour mieux informer et faire évoluer les projets. • LNC a continué d’établir des liens avec des chefs de file mondiaux en science et technologie nucléaires, ce que démontre la signature d’accords avec le Nuclear Advanced Materials Research Centre (AMRC) du Royaume-Uni, la China National Nuclear Corporation (CNNC) et le National Institute for Materials Science du Japon, entre autres.

• LNC a mis en œuvre de nouveaux programmes, procédés et équipements qui ont permis d’améliorer considérablement la sûreté, la sécurité et la fiabilité opérationnelles. De plus, grâce à son vaste programme d’investissement en immobilisations, LNC a apporté des améliorations supplémentaires à son infrastructure qui améliorent la sécurité et la fiabilité de l’exploitation et réduisent son empreinte environnementale. • Depuis l’arrêt du réacteur NRU le 31 mars 2018, le personnel de ce réacteur a continué de respecter les jalons du projet. Le combustible a été déchargé du réacteur en toute sécurité trois mois avant la date cible, et l’équipe a fermé de façon permanente une partie importante des systèmes du réacteur. Le personnel du réacteur NRU a également reçu le prix Harold Smith pour l’ensemble de ses réalisations lors de la conférence annuelle de la Société nucléaire canadienne en juin.

• Dans le cadre de l’Initiative de la région de Port Hope, LNC procède à l’assainissement des déchets radioactifs historiques de faible activité qui se trouvent dans les installations de gestion des déchets existantes à Port Hope et à Port Granby.

• Le personnel de recherche et développement a conclu une série difficile d’expériences sur la sûreté des réacteurs. Ce projet, l’un des nombreux réalisés cette année par le Centre pour la durabilité des réacteurs de LNC, a placé l’organisme à l’avant-garde de la recherche internationale sur la sûreté des générateurs de vapeur.

• En mai, LNC a ouvert le Centre d’innovation pour la cybersécurité à Fredericton. Parallèlement à la mise en service de cette installation de classe mondiale, son effectif s’accroît pour répondre à la demande provenant de nos services.

Pour plus de renseignements sur LNC, visitez le site www.cnl.ca.

À propos des LNC

Laboratoires Nucléaires Canadiens est un chef de file mondial en science et en technologie nucléaire qui offre des capacités et des solutions uniques à un vaste éventail d’industries. En participant activement à des travaux de recherche et développement axés sur l’industrie dans les domaines du nucléaire, des transports, de la technologie propre, de l’énergie, de la défense, de la sécurité et des sciences de la vie, nous offrons des solutions qui permettent à ces secteurs de demeurer concurrentiels sur la scène internationale. Grâce à des investissements réguliers dans de nouvelles installations et un mandat précis, Laboratoires Nucléaires Canadiens est bien placée pour l’avenir. Par ailleurs, une nouvelle norme de rendement appuyée par une solide culture de la sécurité est au cœur de toutes nos activités. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la gamme complète de services offerts par les Laboratoires Nucléaires Canadiens, consultez notre site à www.cnl.ca ou écrivez à communications@cnl.ca.

-30-

Personnes ressources pour les médias

Patrick Quinn
Directeur, Communications de l’entreprise, LNC
1-866-886-2325
communications@cnl.ca