Communiqués de presse

Les LNC publient le rapport sommaire sur la DEI pour le petit réacteur modulaire

La réponse générale à la demande de commentaires démontre l’intérêt marqué à l’égard de l’avancement de la technologie des PRM au laboratoire nucléaire national canadien.

Chalk River (Ontario), le 16 octobre 2017 – Les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC), le principal organisme canadien en science nucléaire et en technologie, ont annoncé aujourd’hui qu’ils ont publié le rapport sommaire sur leur demande d’expression d’intérêt (DEI) pour le petit réacteur modulaire. L’initiative a permis de recueillir des réponses de 80 organisations de partout dans le monde, dont 19 expressions d’intérêt pour l’implantation d’un prototype ou d’un réacteur de démonstration à un campus des LNC. Les LNC ont lancé la DEI cet été afin de recueillir des commentaires et de lancer un débat sur la possibilité d’établir une industrie des PRM au Canada et le rôle que les LNC peuvent jouer afin de commercialiser la technologie des PRM.

Intitulé Perspectives on Canada’s SMR Opportunity (points de vue sur l’occasion qu’offre le PRM), le rapport résume les réponses reçues d’un vaste éventail d’intervenants, dont des développeurs de technologie de PRM, des utilisateurs finaux potentiels des collectivités hôtes, des entreprises de la chaîne d’approvisionnement et des établissements universitaires. Même si les commentaires représentent le point de vue de diverses parties intéressées provenant d’une variété d’organisations, il y a certains aspects sur lesquels ces dernières s’entendaient, à savoir les retombées économiques positives pour le Canada, l’alignement de l’initiative sur la lutte contre les changements climatiques, l’importance des applications pour les collectivités isolées, et la possibilité d’améliorer la sécurité nucléaire grâce à la technologie nucléaire de la prochaine génération. 

« La quantité et la qualité des réponses à la DEI des LNC montrent clairement qu’il y a énormément d’intérêt pour l’établissement d’une industrie des PRM au Canada et pour la mise à l’essai de la technologie au moyen d’un réacteur prototype situé à un site des LNC », a déclaré Corey McDaniel, vice-président, Développement des affaires et entreprises commerciales des LNC. « L’information recueillie dans le cadre de l’exercice s’est révélée indispensable; elle nous donne une meilleure vue d’ensemble des conditions de succès des PRM au pays, et elle contribuera à façonner notre programme à l’avenir. »

L’étendue des technologies proposées par les répondants de partout dans le monde atteste la nécessité de mener des recherches permanentes. Les projets comprenaient des systèmes à sécurité améliorée et d’une efficacité accrue, et plusieurs d’entre eux proposent l’utilisation de nouveaux types de combustible et des systèmes techniques; ces aspects nécessiteront des études poussées et des examens attentifs avant la délivrance d’une licence et le déploiement définitif. En réponse au rapport, on a également exploré les possibilités qu’offre la technologie des PRM au-delà de la production d’électricité. Plusieurs des répondants ont fait part de leur intérêt à intégrer les PRM à des applications aussi variées que le chauffage urbain, la cogénération, le stockage d’énergie, le dessalement de l’eau et la production d’hydrogène, dans le cadre d’une stratégie énergétique diversifiée.

Les LNC ont rendu le rapport public lors d’une table ronde sur le déploiement de PRM tenue à l’intention des fabricants de l’industrie en marge du Symposium de la Génération Énergie de Ressources naturelles Canada, à Winnipeg. Parmi les participants à ce débat mondial organisé par les LNC et portant sur les obstacles et les possibilités liés au déploiement de la technologie des PRM au Canada figuraient Kim Rudd, secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles, à titre d’invité spécial, ainsi que d’importants représentants du gouvernement et de l’industrie.

« Le gouvernement du Canada reconnaît le potentiel des PRM en tant que moyen de faciliter la réalisation de certaines priorités, liées notamment à l’innovation et aux changements climatiques », a indiqué le secrétaire parlementaire Rudd.

Les LNC ont répertorié les PRM parmi les sept initiatives stratégiques que l’organisation entend poursuivre dans le cadre de sa stratégie à long terme, dans le but d’implanter un PRM sur le site de Chalk River d’ici 2026. L’organisation cherche à démontrer la viabilité commerciale des PRM et souhaite se positionner comme un chef de file mondial en matière de soutien à la mise à l’essai de prototypes et au développement de la technologie des PRM. La table ronde de l’industrie a fourni aux LNC l’occasion de discuter plus en détail du développement des PRM avec divers intervenants représentant les domaines clés d’une éventuelle industrie des PRM au pays. 

« Le Canada est un endroit idéal où établir l’industrie mondiale des PRM, car il y existe un besoin de la technologie, un cadre réglementaire solidement établi et, surtout, des installations et une expertise que les LNC peuvent offrir aux fabricants éventuels », a fait savoir Kathy McCarthy, vice-présidente du secteur Recherche et Développement des LNC. « Toutefois, il est essentiel de comprendre les défis liés au déploiement de PRM, et c’est la raison pour laquelle la DEI et la table ronde sont si importantes. Je suis ravie de vous informer que la table ronde a connu un succès retentissant tout en permettant de tirer profit de l’information obtenue grâce à la DEI. » 

Le public a maintenant accès au rapport sommaire des LNC qui porte sur les résultats de la DEI, sur le site Web de l’organisation (www.cnl.ca). 

Activités à venir :

Les LNC et le Nuclear Energy Insider coanimeront un webinaire portant sur le rapport sommaire sur la DEI et visant à répondre aux questions à ce sujet; il aura lieu le 19 octobre, de 10 h à 11 h (HNE). Pour vous inscrire, rendez-vous sur https://attendee.gotowebinar.com/register/8895064847801155586?source=CNL.

Les LNC se sont associés à l’International SMR and Advanced Reactor Summit 2018 du Nuclear Energy Insider, qui aura lieu les 27 et 28 mars, afin de poursuivre le débat dans le cadre d’une table ronde internationale à l’intention des fabricants et d’une séance de suivi du projet des PRM au Canada.  

À propos des LNC 

Les Laboratoires Nucléaires Canadiens sont un chef de file mondial en technologie et en sciences nucléaires qui offre des capacités et des solutions uniques dans un vaste éventail d’industries. En participant activement à des travaux de recherche et de développement axés sur l’industrie dans les domaines du nucléaire, des transports, de la technologie propre, de l’énergie, de la défense, de la sécurité et des sciences de la vie, nous offrons des solutions qui maintiennent la compétitivité de ces secteurs sur la scène internationale.

Grâce à des investissements réguliers dans de nouvelles installations et à un mandat précis, les Laboratoires Nucléaires Canadiens sont en bonne posture pour l’avenir. Une nouvelle norme de rendement appuyée par une solide culture de la sécurité est au cœur de toutes nos activités.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la gamme complète de services offerts par les Laboratoires Nucléaires Canadiens, veuillez consulter leur site à www.cnl.ca ou écrire à communications@cnl.ca.

-30-

Personne-ressource :

Patrick Quinn Directeur,
Communications de l’entreprise
LNC, 1-866-886-2325