Communique de presse

Les LNC reçoivent une solide réponse à la DEI pour le petit réacteur modulaire

Plus de 70 organismes participent à une demande d’expression d’intérêt (DEI), illustrant un intérêt global à faire progresser la technologie de PRM au laboratoire nucléaire national canadien

Chalk River, 16 août 2017 – Les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC), le principal organisme canadien en science nucléaire et en technologie, a annoncé aujourd’hui que plus de 70 organismes ont présenté des réponses à la demande d’expression d’intérêt (DEI) pour les petits réacteurs modulaires (PRM); il s’agit d’une forte expression de soutien d’une vaste gamme d’intervenants représentant les domaines clés d’une potentielle industrie de PRM. Les LNC ont lancé la DEI cet été afin de recueillir de la rétroaction et d’amorcer une conversation au sujet de la possibilité d’établir une industrie des PMR au Canada et le rôle que les LNC peuvent jouer afin de commercialiser la technologie des PRM.

La DEI a stimulé une rétroaction de développeurs de technologie de PRM, d’utilisateurs finaux potentiels et d’autres parties et intervenants intéressés, y compris les collectivités hôtes, la chaîne d’approvisionnement nucléaire et les établissements universitaires et de recherche. Les LNC ont signalé leur intérêt marqué de collaborer à titre de partenaires clés pour le développement et le déploiement des PRM. Cette initiative permet donc à l’entreprise d’acquérir une meilleure compréhension de ses capacités existantes, de ses lacunes sur le plan technologique, de ses besoins et exigences et de l’intérêt général du marché.

« Les LNC sont uniquement positionnés pour aider à développer cette technologie prometteuse et à la commercialiser. Nous croyons que les LNC serviront de plaque tournante mondiale pour la communauté du développement des PRM, » explique Mark Lesinski, président et PDG des LNC. « La DEI a été émise afin de nous permettre de mieux prendre conscience de l’intérêt de l’industrie de développer la technologie des PRM et le rôle que les LNC peuvent jouer dans le cadre de ce processus. La réponse a été au-delà de nos attentes et j’en suis très heureux. »

Au cours de la dernière décennie, les PRM ont acquis de la notoriété à titre de substitut aux réacteurs nucléaires à grande échelle. Cette technologie axée sur l’énergie propre offre des possibilités au Canada, en particulier dans les collectivités éloignées et les chantiers industriels. Elle présente plusieurs avantages par rapport aux technologies plus classiques, notamment : la capacité d’acheter et de construire par modules, la diminution des dépenses en immobilisations à supporter au départ, la mise en place de centrales au fonctionnement plus simple et moins complexe ainsi que les besoins moindres en personnel. Leur conception contribue également à accroître l’efficacité et à créer des systèmes intrinsèquement sûrs. En plus de produire de l’électricité, les PRM peuvent être intégrés aux plans énergétiques d’ensemble grâce à des applications aussi variées que le chauffage urbain, la cogénération, le stockage d’énergie, le dessalement de l’eau et la production d’hydrogène.

Fait à noter, au sein des présentations reçues par les LNC, plus de 15 expressions d’intérêt témoignait de la volonté de bâtir un prototype ou un réacteur de démonstration dans un site des LNC. Cette réponse s’harmonise avec la stratégie à long terme de l’entreprise, annoncée plus tôt cette année, qui établissait l’objectif ambitieux d’établir un nouveau PRM au site de Chalk River des LNC d’ici 2026.

« Il faudra beaucoup de temps avant la construction d’un prototype de réacteur PRM à notre site de Chalk River, mais la DEI représente un point de départ très intéressant de ce processus et permet de s’assurer que nous progresserons à l’unisson avec la communauté d’ensemble du développement des PRM, » a commenté Kathryn McCarthy, la vice-présidente, Recherche et développement des LNC. « La rétroaction que nous avons reçue de ces intervenants nous permet de mieux façonner notre programme, garantissant ainsi que nous avons les bonnes capacités et l’expertise pour satisfaire les besoins de l’industrie à toutes les étapes du processus. »

Au cours des mois à venir, les LNC passeront en revue et analyseront les présentations dans le cadre de la DEI. Un rapport résumant les constatations sera mis à la disponibilité du public par l’entremise du site Web des LNC. Pour toute personne qui aimerait recevoir des mises à jour sur le programme de PRM de l’entreprise, vous pouvez vous inscrire à la liste d’envoi des LNC sur les PRM au www.cnl.ca/smr.

À propos des LNC

Les Laboratoires Nucléaires Canadiens sont un chef de file mondial en technologie et en sciences nucléaires qui offrent des capacités et des solutions uniques dans un vaste éventail d’industries. En participant activement à des travaux de recherche et de développement dirigés par l’industrie dans les secteurs du nucléaire, des transports, de la technologie propre, de l’énergie, de la défense, de la sécurité et des sciences de la vie, nous offrons des solutions qui maintiennent la compétitivité de ces secteurs sur la scène internationale.

Grâce à des investissements réguliers dans de nouvelles installations et à un mandat précis, les Laboratoires Nucléaires Canadiens sont en bonne posture pour l’avenir. Une nouvelle norme de rendement appuyée par une solide culture de la sécurité est au cœur de toutes nos activités.

Pour de plus amples renseignements sur la gamme complète de services des Laboratoires Nucléaires Canadiens, veuillez visiter le site http://www.cnl.ca/fr/home/default.aspx ou communiquer à l’adresse communications@cnl.ca.

-30-

Personne-ressource
Patrick Quinn
Directeur, Communications de l’entreprise
LNC, 1-866-886-2325