Bulletin de renseignements

Canadian National Energy Alliance nommé comme soumissionnaire privilégié pour gérer les Laboratoires Nucléaires Canadiens

(le 26 juin 2015) Aujourd’hui, le gouvernement du Canada a annoncé Canadian National Energy Alliance comme soumissionnaire privilégié pour gérer les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC), présentement filiale d’Énergie atomique du Canada limitée (EACL).

Canadian National Energy Alliance représente un groupe de sociétés expérimentées en génie et en gestion du nucléaire, notamment CH2M Hill Canada, Fluor Government Group – Canada, EnergySolutions Canada Group, SNC-Lavalin, et  Rolls-Royce Civil Nuclear Canada. La société a été sélectionnée par voie de processus d’approvisionnement rigoureux et concurrentiel et dirigera la transformation des LNC en laboratoire national à trois missions.

« Cette annonce représente de bonnes nouvelles pour l’avenir du secteur nucléaire canadien et pour la science et la technologie nucléaires du Canada, a déclaré M. Robert Walker (Ph. D.), président et directeur général des LNC. Canadian National Energy Alliance a une expérience approfondie dans l’exploitation réussie de laboratoires nationaux et l’accroissement des activités de laboratoire à travers le monde, selon un modèle de gestion d’organisme gouvernemental exploité par un entrepreneur (OGEE). »

La sélection de Canadian National Energy Alliance comme soumissionnaire privilégié marque un jalon important dans le processus utilisé pour obtenir les services d’un entrepreneur du secteur privé pour gérer et exploiter les Laboratoires Nucléaires et s’acquitter de ses trois missions principales :

  • Responsabilités liées aux déchets et au déclassement du gouvernement fédéral;
  • Expertise en science et en technologie nucléaires à l’appui des besoins du gouvernement fédéral; 
  • Science et technologie et services connexes à des tiers, selon des modalités commerciales.

 

Canadian National Energy Alliance apportera la rigueur et l’efficacité du secteur privé à la gestion et à l’exploitation des LNC. « Canadian National Energy Alliance a les capacités et l’expérience internationale pour optimiser la valeur des laboratoires, ajoute M. Walker. J’ai confiance que nous pourrons maximiser nos installations uniques et tirer parti de l’expertise de calibre mondial pour remporter de nouveaux succès. »

La transition à un modèle OGEE fait partie de l’engagement du gouvernement à établir des bases solides pour le secteur nucléaire du Canada afin de créer et de saisir de nouvelles possibilités. À cette fin, de récents investissements de plus de 325 millions de dollars ont été effectués pour revitaliser l’infrastructure de recherche et d’autres investissements continueront au cours des prochaines années. Au-delà des LNC, de nouvelles ententes internationales ont ouvert des portes à des débouchés commerciaux dans l’énergie nucléaire, notamment en Chine et en Inde.

Le gouvernement et Canadian National Energy Alliance finaliseront le contrat lié à la gestion des LNC en préparation au transfert des parts au début de l’automne.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires